• AMOUR, PAIX ET HARMONIE •

21 avril 2021

600 millions d’habitants sur la planète Mars que nous visitons depuis 1966

 

 

 

mars-2-1038x519




600 millions d’habitants sur la planète Mars

que nous visitons depuis 1966



Ancien pilote de la CIA : « Nous effectuons des voyages réguliers sur Mars depuis 1966 et la population de Mars est de 600 millions »

Dans une interview avec le célèbre programme mystère « Coast to Coast » John Lear, un pilote à la retraite de la CIA a révélé des choses extraordinaires, comme avoir été secrètement sur la Lune depuis 1962, des missions secrètes sur Mars depuis 1966, et la NASA qui utilise la technologie d’un vaisseau spatial extraterrestre écrasé sur Terre en 1953 (EBE-3)


John Lear était un capitaine de l’armée de l’air des États-Unis, un pilote retraité de la CIA fils de l’inventeur du Lear Jet (un type de moteur). Il a piloté plus de 150 avions d’essai et réalisé 18 records du monde de vitesse ! Il a travaillé pour 28 compagnies aériennes différentes et a également remporté la plupart des prix décernés par la Federal Aviation Administration en tant que : qualification de voyage aérien, instructeur de vol, instructeur au sol, navigateur de vol, ingénieur, cellule de propulsion mécanique, pour les chutes de gréeur et opérateurs de tours.

Au cours des années 1980 et 1990, il a commencé à parler en révélant des informations confidentielles.

Voici quelques-unes des données qui contribuent à une interview publiée dans l’émission de radio Coast to Coast Am :

« En 1953, un vaisseau spatial ET s’est écrasé et a été capturé avec un ET (appelé EBE 3 – Joe Road, également confirmé par Dan Burisch) aidant les forces aériennes du gouvernement américain à construire un vaisseau spatial avec une technologie extraterrestre.

En 1962, nous avions des véhicules qui ne pouvaient pas aller plus vite que la vitesse de la lumière comme les véhicules ET, mais assez rapides pour atteindre la lune en 60 minutes. Ils pourraient faire des voyages réguliers sur Mars en 1966 », explique Lear.

« Mercury Apollo et le reste des autres missions spatiales n’étaient qu’un appât pour détourner l’attention de la population et distraire le public de ce que nous faisions réellement. Ils construisaient plusieurs bâtiments sur la lune, mais personne n’avait besoin de le savoir.

Tous les militaires et personnels impliqués dans les missions sur la Lune et sur Mars étaient et sont classés comme des projets cosmiques top secrets.

En 1966, les États-Unis ont atterri sur Mars et ont depuis exploré la plupart des planètes de notre système solaire. Ils ont donc découvert qu’une vie très similaire à la nôtre existe sur d’autres planètes (d’autres sources confirmant sont David Wilcock et Henry Deacon).

Dans les années 70 avant que la NASA ne commence à annuler sans laisser aucune trace des photos prises par Apollo 8, 10 et 11 et publiées en 1971 dans le livre SB2-46 de la NASA, vous pouvez voir une ville, une base spatiale, des tuyaux, des routes, de la végétation, de l’air, une atmosphère, 66% de la gravité par rapport à la Terre, il y a des lumières, des opérations minières et un réacteur nucléaire.


Pour ce faire, une collaboration extraterrestre était nécessaire car de nombreux bâtiments sur la Lune étaient déjà là avant le début des opérations.

Cela se fait depuis 40 ans. Le père de John était impliqué dans des programmes de technologie anti-gravité au milieu des années 1950, une technologie top-secrète aujourd’hui.

Selon une source de John Lear, le gouvernement américain a fait trois choses :


Nous sommes sur la lune depuis 1962.

La population de Mars est d’environ 600 millions et est tout comme nous.

Il a travaillé avec certains des équipements miniers dont il avait besoin pour aller sur la lune, il a déclaré : « John, nous l’avons construit en Alabama, il était si grand que lorsque nous avons terminé le projet, j’ai pris un petit avion et j’ai survolé cet équipement pour obtenir une idée, quelle taille c’était. « 


Plus surprenant encore, de nombreux experts militaires et d’espionnage, de l’aviation spatiale et le reste du personnel impliqué confirment bon nombre de ces affirmations incroyables, notamment le colonel Phil Corso, David Wilcock, Glen Steckling, Henry Deacon, Barr Digregorio et Gilbert Levin.

Ce ne sont pas seulement des imbéciles, ce sont des figures clés de la recherche spatiale. La question se pose : pourquoi ont-ils toutes ces histoires insolites à raconter et sont-elles toujours cachées par la « Matrixmedia » ?

Certains chercheurs sont convaincus que les États-Unis et d’autres puissances mondiales sont équipés de vaisseaux spatiaux de distorsion et voyagent dans l’espace.

Les nations qui ont des flottes spatiales ont créé une sorte de bouclier holographique autour de la Lune pour empêcher quiconque de voir ce qui est caché dans l’espace. Ils gardent les esclaves humains sur Terre dans une sorte de prison planétaire. Personne dans l’élite mondiale ne veut que le peuple découvre la vérité du grand mensonge. Ils ont vaporisé le ciel avec des produits chimiques afin que personne ne puisse voir ce qui est caché dans le ciel et dans l’espace.

La flotte spatiale du projet SOLAR WARDEN est bien réelle et opérative, et l’un des grands ufologues anglais comme Max Spires le savait mais a malheureusement été tué.

Max Spiers, le soit-disant théoricien du complot, vomissait un liquide sombre avant sa mort mystérieuse.


Connu pour avoir enquêté sur les observations apparentes d’OVNI et les dissimulations du gouvernement, Max Spiers, journaliste britannique spécialisé dans les théories du complot et les phénomènes paranormaux, séjournait avec sa collègue Monika Duval à Varsovie, en Pologne, lorsqu’il est tombé malade en 2016. Sa mère a déclaré que la mort de son fils était suspecte et a poussé à mener une enquête…

Combien sont morts ainsi, liquidés pour en savoir trop ?

John Lear nous parle ici d’un des 6 « Programme Spatial Secret », Solar Warden, mais la Flotte Noire des Nazis était encore plus précoce avec un atterrissage sur la Lune en 1942 et sur Mars en 1945 ! Les différents Programmes étaient autonomes et leurs exécutants ne connaissaient pas automatiquement les autres Programmes ! – Filibert

Lire aussi :

La FLOTTE NOIRE

 

Corey Goode sur la guerre de divulgation, QAnon, les arrestations et la Flotte Noire

 

Source https://areazone51ufos.blogspot.com/

 

 

Posté par Akbal à 01:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 mars 2021

Depuis 5 000 ans, nous vivons un mensonge considérable

 

 

 

Depuis 5 000 ans, nous vivons

un mensonge considérable

 


« L’histoire est une fable » Napoléon Bonaparte

Au vu de la censure grandissante, rejoignez la famille « Divulgation » sur son canal Telegram: https://t.me/divulgationfr

Depuis des milliers d’années l’humanité est manipulée en coulisse par une micro-élite. Que ce fut pour l’empire romain, la Chine, Summer, L’Egypte antique, la Grèce, la monarchie française…toute civilisation importante et même aujourd’hui, comprenait une élite interconnectée gardant pour elle la connaissance, les manuscrits anciens normalement propriété de l’humanité entière. La famille royale japonaise a d’ailleurs reconnu il y a peu des liens de parenté avec les anciennes lignées des pharaons d’Egypte. Toute cette élite connait la véritable histoire de l’humanité et l’homme mieux qu’il ne se connait lui même en fin de compte, afin de maintenir l’ignorance du peuple et donc le contrôle sur lui. Ceux qu’ils veulent plus que tout n’est pas l’argent car ils le créent, comprenez le bien, ce qu’ils veulent c’est garder le contrôle de la matrice que cette élite a créée.

Une ère de technologies saines et de libertés arrivera sous peu.

Mais l’humanité commence à s’éveiller et rien ne pourra stopper cela, là est leur plus grand problème. La cabale perd du terrain. Cette décennie est capitale dans l’histoire de l’humanité. Il se passera des choses incroyables !

Une poignée de ces maitres du monde détient aussi depuis 70 ans et bloque la libération de milliers de brevets comprenant des technologies à énergie libre, c’est à dire non polluante, gratuite et illimitée, mis en lumière notamment par M. Tesla (300 de ses brevets volés) et Raymond Rife, au siècle dernier. Ces technologies pourraient éradiquer toute famine, toute maladie (appareil à résonance vibratoire…) et toute pollution en un rien de temps. Mais le système repose sur l’esclavage monétaire et l’énergie fossile en est un pilier. On en parlera dans un autre article. 

Comme le dit Kevin Trudeau, ancien Franc-maçon 33è degré, ancien membre de la Brotherhood et multi-milliardaire, ayant pris le risque de sortir de toutes ces confréries afin d’exposer la vérité au monde au prix de sa liberté « le plus grand secret de l’élite mondiale qu’ils ne veulent pas que vous sachiez, est que chaque être humain possède un potentiel infini, vous avez le pouvoir de changer votre ADN par la pensée, vous pouvez littéralement avoir, être ou faire tout ce que vous voulez. » Les maitres du monde ne veulent pas que chaque homme, femme et enfant sur terre prenne conscience que les seules barrières sont celles que chacun se fixe. Cela peut paraitre simpliste, mais c’est pour résumer en 1 phrase. C’est le fil conducteur et ils font tout pour vous conserver dans cette matrice par divers moyens aussi scandaleux que vicieux.

Le 18è siècle fut la montée en puissance de l’idéologie d’un nouvel ordre mondial. Les sociétés secrètes les plus importantes se servent de petites mains dans toutes les sphères de la société afin de les aider dans leur taches. Mais il y a un processus de filtrage rigoureux à cela. Plus vous commettez de tromperies, tronquez vos valeurs et votre éthique à leur cause, plus vous avez de crédit à leurs yeux et recevez pouvoir et richesse. Mais jamais vous n’atteindrez leur place. On peut citer parmi cette caste les politiciens élus dans les gouvernements.

Les maitres du monde ont appris à dominer tout sentiment humain

Vous, en tant que lecteur doué d’un sens moral, ne pouvez certainement pas vous faire à l’idée que les véritables dirigeants du genre humain soient dépourvus de compassion, de tristesse et d’amour envers les souffrances les plus horribles qui tourmentent notre monde. En réalité, cette élite a acquis la capacité de dominer l’altruisme, car rien ne doit surpasser leur attachement à la « cause », ce nouveau système flambant neuf qui doit remplacer l’ancien à leurs yeux, et pour cela l’humanité doit passer par d’atroces souffrances.  

Cela implique énormément de travail de leur part pour maintenir le contrôle, l’illusion que vous êtes du bétail sans valeur par des guerres, des malheurs, des systèmes de croyances, des médias qui vous rabâchent sans cesse que tout va mal…avant de commencer cet article, sachez que vous qui lisez, valez tellement mieux qu’un système économique, votre coeur, votre conscience et votre cerveau sont des machines sur-puissantes souvent mal exploitées.

Chacun à droit au bonheur et à l’abondance totale, et cet autre monde est possible et arrivera car l’humanité s’éveille et des gens positifs, puissants se battant contre eux.

Ils ont mis en place un vaste système Pyramidal

La très grande majorité des personnes dans les gouvernements, des dirigeants de banques, des hauts cadres & dirigeants d’entreprises puissantes, des dirigeants de médias, des hauts magistrats, des hauts gradés militaires…font partie de sociétés secrètes et généralement admettent volontiers en faire partie. Mais il existe aussi dans bien des cas des personnes encore plus puissantes qu’eux qui contrôlent encore plus de ressources, et encore au dessus de ces personnes il y en a d’autres. Tout cela est en fait un vaste système pyramidal, très compartimenté. Et ceux d’au dessus seraient prêts à sacrifier ceux d’en dessous pour rester indemnes et cachés en cas de très gros problème ou d’éveil massif des consciences, ce qui arrive. Comprenez bien qu’un gouvernement est le bas de la pyramide juste avant le peuple. Voir les 2 articles sur le groupe Bilderberg.

Nous expliquerons dans la partie 2 l’agenda des sociétés les plus importantes, car il y en a beaucoup bien que certaines sortent du lot, et nous donnerons les noms de certains de leurs membres phares qui ne vous sont pas inconnus. Ils sont 1% et nous 99%.  Ce sont eux qui contrôlent les gouvernements et les principales ressources & médias sur terre. Ces gens se sont fait passer maitres dans l’art de l’infiltration des plus grandes entreprises, médias et gouvernements, tel une gangrène. 

Également, ces sociétés secrètes se servent de « cercles de reflexions », d’organisations plus ou moins connues et officielles (qu’elles ont elles-mêmes crées, comme des programmes de couverture pour qu’eux restent dans l’ombre) afin de faire passer leurs projets et « conseiller » ouvertement les gouvernements. On y retrouve l’ONU la plus connue, la banque mondiale,  le CFR, L’OMC…on y reviendra.

C’est un vaste réseau en coulisse telle une toile d’araignée ayant quadrillé la surface de la terre. Cela fait 300 ans que le projet de nouvel ordre mondial a vu le jour dans les sociétés secrètes, à commencer par les illuminés de Bavière (illuminati), les francs-maçons, il y a aussi les Skull and bones, le Bohemian grove, le B’nai B’rith, les jésuites, Le groupe Bilderberg, la commission trilatérale…celles-ci font partie des plus connues. Ce qu’ils détestent le plus, c’est qu’on les expose.

Il y en a aussi d’autres, comme le club de Rome, l’Aspen Institute, le Siècle…aux fonctions différentes.

Toutes ces sociétés ne s’entendent pas forcément bien entre elles, d’autres si…elles ont des agendas différents les unes des autres, mais en général trouvent un fil conducteur, même si 2 sociétés secrètes se détestent elles trouvent un compromis pour s’entendre car possèdent le même intérêt commun: le contrôle sur l’humanité et les ressources. Certaines personnalités très puissantes, font aussi partie de plusieurs sociétés. En fin de compte, tout se décide au sein de ces sociétés secrètes, loin des débats démocratiques, puis les ordres sont insufflés subtilement aux marionnettes gouvernementales par la suite.

 

Au vu de la censure grandissante, rejoignez la famille « Divulgation » sur son canal Telegram: https://t.me/divulgationfr

 

Source :https://divulgation.fr/2020/11/03/depuis-5-000-ans-nous-vivons-un-mensonge-considerable/ 

 

 

Posté par Akbal à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2021

LA CHUTE DE WASHINGTON

 






img_20210125_180131_838-850x491

 

La chute de Washington



Un peu d’histoire

En 1776, Georges Washington a d’abord gouverné à New-York. Puis, la capitale s’est déplacée pendant une décennie à Philadelphie, avant de s’installer définitivement à Washington en 1790. Ce dernier choix était un compromis entre les Pères fondateurs des États-Unis. Alexander Hamilton voulait une capitale au nord de l’Union alors que Thomas Jefferson, issu du sud, craignait les influences économiques et financières puissantes de la région.

WWG1WGA


On décida que la capitale n’aurait pas le statut d’État en devenant le “District of Columbia” et n’aurait pas de droit de vote et pas de représentation au Congrès. L’article 1, section 8, clause 17 de la Constitution des États-Unis stipule que « le Congrès aura le pouvoir… d’exercer le droit exclusif de législation, en toute matière, sur tel district (d’une superficie n’excédant pas 10 miles au carré) qui, par cession d’États particuliers et sur acceptation du Congrès, sera devenu le siège du gouvernement des États-Unis ». Ce qui implique que les États ne sauraient transférer le pouvoir à un autre État.

Malheureusement, cette sage précaution des fondateurs fut insuffisante.

En 1871, les États-Unis étaient ruinés par la guerre de sécession (1861-1865). Ils furent obligés d’emprunter d’énormes sommes aux banques américaines qui n’étaient en réalité que des succursales des banques de Londres, en particulier de la banque Rothschild.

Ces banques se firent une joie d’accorder aux États-Unis tous les prêts qu’ils souhaiteraient à une condition qui donnerait à ces banques un droit de contrôle sur l’Union. Cette condition leur garantissant le remboursement avec intérêts des prêts accordés.

Les États-Unis devaient passer du statut de nation à celui de société commerciale anonyme domiciliée dans le “District of Columbia”.
Pour celà les élus américains trahirent en 1871 l’Amérique en modifiant sa constitution : « La constitution pour les États-Unis d’Amérique » devenant « La constitution des États-Unis d’Amérique ».

Ce simple changement d’un mot supprimait le contrôle du pays par ses citoyens en le transférant à l’entité commerciale ‘États-Unis d’Amérique’, contrôlée par les banques londoniennes, c’est-à-dire contrôlée par la couronne britannique et par la famille banquaire Rothschild.

De plus, celà donna les pleins pouvoirs aux sociétés secrètes liées à ces familles financières.

Illuminati


La balance et le glaive

Le 27 avril 1961, le président Kennedy prononça un discours sur ces « sociétés secrètes » (extrait) :

« Le mot même de secret est répugnant dans une société libre et ouverte, et nous sommes en tant que peuple, intrinsèquement et historiquement, opposés aux sociétés secrètes, aux serments secrets et aux procédures secrètes ».

Le jour où le président Trump a annoncé sa candidature à la présidence, il déclara « je connais leur programme et ce n’est pas le mien ».
Il prévenait ainsi qu’il était là pour achever la libération de l’humanité entreprise par Kennedy un demi-siècle plus tôt. Il œuvra tout d’abord pour ramener l’Amérique à l’intention originelle de ses Fondateurs.

Justice is coming


La réaction des élus du Congrès et du Sénat, ainsi que de la quasi totalité des médias américains et mondiaux, fut la censure des médias sociaux et la diffamation du président et du peuple souverain qui l’avait librement élu. Ils ont affirmé que les patriotes et les électeurs du président Trump étaient dangereux et devaient être placés dans des camps de rééducation. Ils ont affirmé qu’ils devaient être renvoyés de leur emploi, se voir refuser ou retirer leurs diplômes universitaires, être censurés et même emprisonnés pour avoir soutenu le président Trump.

La guerre silencieuse dont le président Kennedy a parlé est en cours et c’est Trump qui la commande.

Les événements de Washington en sont un signe visible même s’il ne s’agit là que d’une infime part des opérations militaires et judiciaires en cours en Amérique et dans le monde.


Ordre exécutif du 24 janvier 2021


Quand les aigles attaquent

Dimanche 24 janvier, des soldats ont fait un portrait de groupe au Capitole sur ordre du Pentagone (ils étaient ravis de cet ordre !).

Ils avaient précédemment sécurisé l’extérieur du Capitole pendant que des US Marshals militaires procédaient à des arrestations, pour haute trahison, d’élus du congrès à l’intérieur du bâtiment.

Photographie historique

Photographie historique


Que signifie la présence de l’armée au Capitole ?

Est-ce une coïncidence ?

Nous savons qu’il est constitutionnellement strictement interdit à l’armée d’entrer dans le périmètre du Capitole sauf ordre express du président des États-Unis ou du chef d’état major des armées (General Chief of Staff) s’il y a vacance de la présidence.

Que peut-on en déduire ?

Il faut savoir que depuis le 19 janvier 2021 à minuit, le décret présidentiel signé par le président Donald Trump le 4 juillet 2020 a pris effet. Ce décret stipule que l’entité commerciale États-Unis d’Amérique cesse d’exister le 19 janvier 2021 à minuit. Ce décret est légal car pour toute création ou suppression d’une entité commerciale ou financière agissant au profit ou au détriment des États de l’Union, le président peut créer ou dissoudre ces entités financières ou commerciales sans en référer au Congrès ou au Sénat.

Les États-Unis d’Amérique n’étant plus depuis 1871 une entité politique mais une entité financière, le président Trump avait tout droit de dissoudre cet entité sans passer par un vote du Congrès.

WWG1WGA


https://rumble.com/vd6ijl-mdl-report-40-04-juillet-2020-mlania-trump-dclare-la-signature-de-lindpenda.html

https://themarshallreport.wordpress.com/2021/01/24/usa-inc-bankrupt-no-more-irs-wheres-potus/amp/

https://themarshallreport.wordpress.com/2021/01/22/hidden-history-of-the-united-states-of-america-corporations-come-out-of-her-my-people-2/

Le président Donald Trump a donc retourné contre eux cette trahison des élus Illuminati de 1871.

Etant donné que, légalement et constitutionnellement, il n’y a plus de président des États-Unis, ni d’entité appelé ‘États-Unis d’Amérique’, la Constitution et les lois américaines imposent que l’armée américaine prenne le contrôle de l’État jusqu’à l’élection d’un nouveau président et de nouvelles assemblées (Congrès et Sénat).

La dernière élection ayant été frauduleuse, l’armée est aussi obligée de par la Constitution d’assumer l’arrestation et le jugement des élus qui ont commis cette fraude afin d’établir juridiquement la preuve du véritable nombre de voix qu’ont obtenu chacun des candidats. En vertu de l’article 11 alinea 3 (11.3) du code militaire, l’armée a le devoir de démanteler le faux gouvernement et de rétablir un nouveau gouvernement légal (Q # 26 : lorsque 11.3 a été confirmé comme le 1er marqueur).

https://qalerts.app/

Biden a lui-même déclenché ce processus constitutionnel en commettant un coup d’État par sa prestation de serment totalement illégale.
Si l’armée n’intervenait pas elle se rendrait coupable de haute trahison.

Une fois ce processus juridique accompli par les magistrats militaires comme l’impose la Constitution, le vainqueur et les deux assemblées légitimement élues avec le vainqueur reprendront le pouvoir et gouverneront l’Amérique (les États de l’Union).

Le triomphe de Trump


A l’aube du premier jour

Alors seulement, ces deux assemblées choisiront librement et démocratiquement la nouvelle forme politique et constitutionnelle que prendront les États d’Amérique.

Ils valideront aussi très probablement la nouvelle capitale des États d’Amérique, les States Of America ou SOA.

L'Espoir d'une Nation Unie à nouveau


Par un Ordre Exécutif du président Trump, signé le 4 juillet 2020, la nouvelle Capitale des ‘States Of America’ est la ville de Houston dans l’État du Texas depuis le 20 janvier 2021 à zero dark zero CST (0h du matin Central Standard Time).

Vue aérienne de Houston


« La foi est la confiance dans ce que nous espérons et l’espérance dans ce que nous ne voyons pas »
 (Hébreux 11, 1)

Cordialement,

Compléments :

http://clearlook.unblog.fr/2021/01/23/ne-un-4-juillet/

http://clearlook.unblog.fr/2021/01/22/la-promesse-de-laube/

 

 

Source : http://clearlook.unblog.fr/2021/01/25/la-chute-de-washington/

 

 

 

 

Posté par Akbal à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2021

QU'EST-CE QUE L'ERE DU VERSEAU, CE BOULEVERSEMENT ASTROLOGIQUE IMMINENT ?

 



Qu'est-ce que l'ère du Verseau,

ce bouleversement astrologique imminent ?




verseau-ere

 

 

Qu’on soit sensible aux questionnements astrologiques ou non, on ne peut nier les bouleversements de l’époque actuelle. Certains, dont les astrologues, les attribuent à l’Ère du Verseau. Mais de quoi parle-t-on ? Éléments de réponses... et réponses des éléments.


Le monde change, c’est un fait. Et en 2020, les choses semblent s’accélérer : tensions géopolitiques, pandémie mondiale, récession en suspens… (liste non exhaustive) Et si c’était la faute de l’ère du Verseau ? C’est en tous cas ce que l’on peut lire depuis plusieurs mois sur de plus en plus de sites ou blogs d’initiés (à l’astrologie). Pour certains, le passage à cette nouvelle ère est imminent. Pour d'autres, nous serions déjà en plein dedans.

Mais qu’entendent les astrologues lorsqu'ils font référence à un tel événement ? Quelles seraient, d'après eux, les conséquences de ce changement d'ère astrale sur notre monde ? Pour répondre à ces questions, nous avons demandé à deux spécialistes de la roue du zodiaque de nous éclairer. 



Leah Philpott, astro-psychologue : "Le Zodiaque fait souffler un vent de contestation"

Pour Leah Philpott, astro-psychologue à Paris, ce que l’on nomme “L’ère du Verseau” tient plus de la dénomination marketing que d’un véritable phénomène astrologique. “Il existe traditionnellement en astrologie les "Grandes Ères". Celle du Verseau est censée commencer autour de 2100. Nous sommes actuellement à la fin de l'Ère des Poissons qui aurait débuté dans les premières années de l'ère chrétienne”, explique-t-elle. On comprend donc pourquoi ce n’est pas facile d’avoir du recul et une vue d’ensemble sur cette période. 

Pour l'astro-psychologue parisienne, il y a toutefois des explications possibles concernant les bouleversements récents que connait notre planète et, pour résumer grossièrement, ces derniers seraient la conséquences de cycles planétaires bien particuliers, notamment de la conjonction de Pluton et Saturne en Capricorne. En effet, le signe du zodiaque du Capricorne représente ainsi l’ordre établi, l’autoritarisme, l’ancien monde, la hiérarchie ou encore le système économique et financier mais aussi la terre, le corps et les défenses immunitaires. Les deux planètes que sont Pluton et Saturne viennent actuellement bouleverser l’ordre de cet ancien monde, tester les limites de celui-ci qu'elles soient immunitaires (avec la pandémie) ou sociales et politiques (le bouleversement économique et sociétal qui en découle). 

Ce sera le point de départ de polarisation, de contestation de l’ordre établi et des injustices. On peut prévoir des changements structurels qui agiront sur 20 ans


Léah Philpott insiste également sur la présence de marqueurs collectifs très importants et rappelle que la dernière conjonction de Saturne à Pluton, s’est effectuée en Balance en 1982. Peu avant l'identification du virus du SIDA. 

L’experte appuie également ses observations sur une seconde conjonction très forte qui aura lieu vers le 20 décembre 2020 : Jupiter/Saturne en Verseau. Le signe du Verseau, contrairement au Capricorne, est le signe de l’égalitarisme, de la révolution, voire de la radicalité quand il n’est pas maîtrisé. “Cette conjonction Jupiter/Saturne sera le point de départ de polarisation, de contestation de l’ordre établi et des injustices. On peut prévoir des changements structurels qui agiront sur 20 ans (la durée d'un cycle, ndlr)”, précise-t-elle. Sans compter qu'à chaque fois que Saturne transite en Pluton, elle apporte d’énormes bouleversements (1ère Guerre Mondiale, 2nde Guerre Mondiale, 11 septembre 2001 ou encore dans un temps plus récent en 2008, au moment du krach boursier planétaire). Rassurant, n’est-ce pas ? 

Mais Leah Philpott ne veut pas que l'on tombe dans un discours alarmiste, bien au contraire. Prévoir ces mouvements astrologiques nous permet au contraire d'anticiper et d'analyser les différents sentiments qui nous submergent actuellement : une volonté de tout changer, de plus d’égalité dans le monde, et à l’inverse la peur du changement… “Il faut aussi préciser qu'à l'échelle individuelle, le collectif se joue différemment. Cela dépend du thème astral et des différentes maisons” qui marquent le ciel de naissance de chacun.e, rappelle-t-elle.

L’experte ajoute enfin que 2021 ne devrait pas être plus calme en terme de conjonctions. En février, on observera un carré de Saturne en Verseau (toujours ce vent révolutionnaire et égalitariste) à Uranus en Taureau (montée en puissance de l’urgence écologique). 

 

astro


Julie Patriat, astrologue : "Une vraie libération de l'humanité est à prévoir"

Pour l’astrologue Julia Patriat, l’Ère du Verseau est une période où l’humanité va entrer pour de bon en ligne de compte. “C’est avant tout une période où tout ce qui est lié aux univers paranormaux, à l'ésotérisme, l'astrologie mais aussi les nouvelles technologies. Les médecines douces et parallèles se développent également à vitesse grand V. Nous sommes plus tournés vers les autres, le social, l'humain, la solidarité, l'ouverture aux autres sont représentatifs du Verseau”, explique-t-elle. Avant d’ajouter que ces élans augurent également de grandes fractures sociales et d'un côté rebelle très fort qui ne demande qu'à s'exprimer.

En ce qui concerne la date de début de cette fameuse ère, Julie Patriat rappelle que l’on prédit l’arrivée vers 2160, “mais d'aucun prétendent que nous y sommes déjà rentrés au vu des transformations et des évènements mondiaux”, ajoute-t-elle. 

Si l’Ère du Verseau apporte(ra) avec elle son lot d’humanité et de rébellion, l’Ère du Poissons qui aurait débuté à la naissance du Christ, était une période qui donnait sa toute puissance la religion (dans son ensemble), avec tout ce que cela engendre. 

Enfin, quant aux événements qui nous attendent en ce second semestre 2020 et l’an prochain (2021), Julie Patriat évoque l’arrivée de Saturne (le maître du temps) et Jupiter (Maître de l'univers) qui s’installeront mi-décembre pour un an en Verseau. “Cela représente un vrai changement, voire bouleversement de nos vies. Fracture sociale, rébellion pour mettre en avant l'humain et la société, l'importance du collectif avec par moments des besoins d'individualisme : voilà ce à quoi on doit s'attendre en 2021. C’est également le cas pour toute l'ère du Verseau, signe de l'altruisme, de la liberté de penser, d'agir, d'être. Une vraie libération de l'humanité est à prévoir qui va sortir des dogmes de la religion”, anticipe-t-elle. 

 

Source : https://www.marieclaire.fr/ere-du-verseau-astrologie,1352612.asp

 

 

Posté par Akbal à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2020

LETTRE OUVERTE DES POLICIERS INDIGNES

 

 

Des policiers en colère contre l’obligation

absurde du port du masque

 

 


Lettre écrite par des policiers et envoyée à Me Carlo Alberto Brusa qui en parle dans une de ses dernières vidéos et que vous pourrez lire en bas de cette page en intégralité.

 

 

Lettre ouverte des Policiers Indignés

 

Lettre ouverte des Policiers Indignés. Acte 1 — Le 01-09-2020

A l’attention de Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République Française et son gouvernement, en la personne de Jean CASTEX premier ministre et Gerald DARMANIN ministre de l’intérieur. Copie aux politiques, à la presse ; radios ; personnalités médiatique. Saisie des organisations syndicales, de la médecine du travail, du tribunal administratif.

Objet : Policiers en colère contre l’obligation du port du masque, NOUS exigeons l’abrogation des textes obligeant le port du masque.

Monsieur le Président de la République, monsieur le Premier ministre, monsieur le ministre de l’intérieur, à la suite des derniers décrets et arrêtés rendant obligatoire le port du masque (FFP1 dit chirurgicaux) dans l’espace public mais aussi dans les locaux professionnels, nous vous faisons part de notre profonde indignation pour les motifs suivants :

  1. Selon les propos publics d’éminents Professeurs en médecine (liste en annexeaucune étude sérieuse ne valide l’emploi de masques dans la lutte contre la propagation d’un virus.
  2. Bien au contraire, diverses voix scientifiques plus nombreuses chaque jour, remettent publiquement en cause l’efficacité de ces masques, et chose plus inquiétante encore, alarment sur la dangerosité d’une telle pratique généralisée à l’ensemble de la population. Certains évoquent un Risque d’hypoxie avéré. Réfléchissons un seul instant : comment peut-il être inoffensif de respirer quotidiennement son propre air vicié pendant plusieurs heures d’affilés, parfois pendant plus de 8h, comme on voudrait nous l’imposer aujourd’hui ? Il appert donc un risque de santé publique majeur par cette obligation du port du masque, c’est pourquoi nous engageons les syndicats à saisir la médecine du travail ainsi que les tribunaux administratifs compétents afin de faire cesser immédiatement cette obligation.
  3. Les décrets obligeant le port du masque se basent sur les recommandations de l’OMS ainsi que du Haut conseil de la santé publique. Or l’OMS a déjà fait preuve de son incompétence en la matière en l’année 2009, déclarant la grippe H1N1 pandémie mondiale, ce qui s’est avéré faux. Le Haut Conseil de la Santé Publique quant à lui, est composé de membres qui ont des liens d’intérêts, (pour certains cela se compte en centaines de milliers d’euros, voir annexe) avec des entreprises pharmaceutiques privées. L’objectivité de leurs avis est donc largement remise en question, car nous le savons, les intérêts privés guidés par la quête aveugle de la rentabilité, s’opposent trop souvent à l’intérêt général et au bien commun.
Dans ces conditions, ces décrets représentent une grave atteinte aux libertés individuelles et un danger sanitaire.  
Nous revendiquons pour nous et pour nos concitoyens la liberté pour chacun de décider à porter des masques ou non, et nous dénonçons fermement ces décrets arbitraires comme illégaux avec le soutien de plusieurs personnalités juridiques.
Par ailleurs, Monsieur le Président, sachez qu’en respectant scrupuleusement les recommandations (changer son masque toute les 4 heures) l’achat des masques FFP1 représente un surcoût de 350 €/mois en moyenne pour une famille.
Or nous le constatons, beaucoup de personnes ont déjà des difficultés financières, ont du mal à se procurer ne serait-ce qu’un titre de transport, à s’alimenter dignement, à « joindre les deux bouts ».
Ce qui revient en pratique pour ces personnes, à porter fatalement le même masque plusieurs jours de suite, masque devenant un véritable nid à bactéries et à s’infecter. (Voir annexe)
Dans ce contexte, il nous semble vraiment insupportable d’harceler cette même population à coup de 135 euros d’amendes. Car outre les difficultés financières, nos concitoyens nous attendent surtout pour régler leurs problèmes d’insécurité. Précisément la raison même de notre engagement,
Nous, Forces de l’Ordre, que ce soit Police Nationale, Gendarmes, Police municipale, nous avons a cœur de lutter contre les crimes et les délits, parfois au péril de notre vie, dans une société, vous le savez, toujours plus violente.
Monsieur le Président, nous vous le demandons officiellement : faites abroger ces décrets et arrêtés qui ne font ni honneur à la France, ni à notre vocation.
En effet, avec nos moyens d’actions limités, (nous manquons cruellement d’effectifs et d’équipements) et les enjeux de sécurité publique qui sont les nôtres, nous vous le garantissons : nous avons mieux à faire que de faire la chasse aux masques de papiers d’autant que ces derniers sont inutiles dans la lutte contre le covid !
Lors de l’un de vos discours télévisé, Monsieur le Président, vous faisiez remarquer que nous étions en guerre sanitaire contre un ennemi invisible, insaisissable mais qui progresse…
Aujourd’hui, malgré un tapage médiatique assourdissant et terrorisant la population, nous pouvons faire un premier bilan de cette crise grâce aux chiffres officiels de I’Insee : la courbe de la mortalité en France, n’est pas bien plus importante que les années précédentes. (Et ce n’est pas grâce au port du masque, puisque toujours selon I’Insee, le pic de mortalité se situe en mars-avril 2020, précisément lorsque votre gouvernement disait tout le contraire au sujet des masques ; à savoir qu’ils étaient inutiles…)
Toujours selon I’Insee, c’est le cancer (et non le covid) qui reste la première cause de mortalité en France (150.000 décès en France par an, le cancer tue 5 fois plus que le covid…)
Curieusement, on ne vous pas entendu sur ce sujet, vous à qui la santé des Français tient visiblement tant à cœur, vous qui êtes si prompt à déclarer la guerre à des ennemis invisibles.
On s’étonne de l’absence d’arrêtés interdisant le tabac ou l’utilisation de pesticides dans l’agriculture.
On ne vous a pas entendu déclarer de mobilisation nationale contre ce fléau qui n’est pas insaisissable lui, et qui décime chaque années des centaines de milliers de vies.
Curieusement, aussi, il n’y a pas eu de décompte macabre quotidien sur les chaînes « d’information » pour ces oubliés.
Comme c’est troublant… Pourquoi ce deux poids, deux mesures ?
Monsieur le Président, comme vous le savez,
Nous aussi, Forces de l’Ordre, nous menons une guerre implacable.
Cette guerre nous la menons contre une criminalité et une délinquance bien réelle, de plus en plus visible, qui ne se cache même plus, et qui chaque jour s’avère plus redoutable.
C’est une guerre contre des individus toujours plus déterminés et « ensauvagés ».
Alors, Monsieur le Président, nous vous le demandons : est-il bien raisonnable d’obliger ces derniers à dissimuler leurs visages dans l’espace public aux dépend des victimes qui attendent de nous que I’on identifie ces auteurs ?
Car si les masques sont inutiles contre le virus, en revanche ils sont très utiles aux délinquants.
En conclusion, Monsieur le Président, quelque-soit la suite que vous donnerez à cette lettre ouverte, elle se veut avant tout pour I’Histoire, pour l’honneur des Forces de |’Ordre, mais aussi pour notre liberté. Que nos concitoyens sachent qu’il y a des Policiers, des Gendarmes qui sont scandalisés par ces mesures liberticides.  
Nous Policiers Indignés, nous ne collaboreront à ce sinistre projet qui voudrait bâillonner les Français jusqu’à leur dénier le droit de respirer normalement.
Nous pensons aussi à nos collègues chauffeurs RATP à qui on impose cela depuis des semaines, à nos militaires, à nos enseignants, nous pensons à nos enfants ! Honte à vous, honte à ce gouvernement !  
Lorsque des ordres sont manifestement illégitimes, c’est un devoir impérieux pour tout policier de ne pas obéir, mais de résister aux lois scélérates !
Dès lors, nous enjoignons à présent toutes les autorités compétentes : sanitaires ; judiciaires ; syndicales ; politiques ; intellectuels, à se saisir de cette question.
Car au-delà du masque il s’agit des libertés individuelles qui sont menacées au profit d’une infime minorité non élue.
Nous ne nous laisserons pas faire et nous allons vous demander des comptes. Ça suffit !
Chers collègues, chers concitoyens, chers Français, vous n’êtes pas seuls !
Résistons de toutes nos forces contre ce qui appert comme étant une brimade et un danger réel pour notre santé, celles de nos enfants et surtout les personnes les plus fragiles, nos anciens.
Si rien n’est fait aujourd’hui — maintenant — d’autres mesures plus liberticides et arbitraires verront le jour, c’est inévitable.
C’est pourquoi nous appelons tous nos collègues, et ceux d’autres corporations, de la santé, du transport, les associations, le privé, citoyens, camarades, toutes personnes de bonne volonté à rejoindre notre mouvement, à résister en imprimant ce message, en le diffusant, et surtout en faisant barrière a cette dictature sanitaire qui voudrait chaque jour, insidieusement, se faire plus pressante.
Faisons bloc ENSEMBLE pour une France libre.
À BAT LA MUSELIÈRE, pour que VIVE LA FRANCE !

Les Policiers Indignés.

 

 

https://www.lelibrepenseur.org/des-policiers-en-colere-contre-lobligation-absurde-du-port-du-masque/

 

 

Posté par Akbal à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 août 2020

APPEL AUX JOURNALISTES, MÉDECINS, PERSONNELS DE SANTE, SCIENTIFIQUES, JURISTES, POLITIQUES, FORCES DE L’ORDRE…

 

 

 

APPEL AUX JOURNALISTES, MEDECINS, PERSONNELS DE

SANTE, SCIENTIFIQUES, JURISTES, POLITIQUES, FORCES

DE L’ORDRE…

 

 

Une personne de Facebook, Claire Relience, nous a transmis un appel aux journalistes ainsi qu’aux différents acteurs de la crise actuelle…

C’est avec plaisir que nous reproduisons ici son appel :

 

colombe-cage-liberation-1200x800


Vous l’avez certainement remarqué, nos libertés sont de plus en plus mises en danger. Liberté de circuler, liberté de nous informer et de nous exprimer, liberté de nous soigner, liberté de choisir…

Nos libertés les plus fondamentales, la Loi elle-même, les Droits de l’Homme, notre intégrité physique et psychologique, la liberté de travailler, sont jour après jour remises en question, bafouées, grignotées par des Etats de plus en plus corrompus et éloignés des peuples.

En acceptant de communiquer des informations qui ne s’appuient que sur les dires de scientifiques ou de personnalités corrompues, sujettes à des conflits d’intérêts, malhonnêtes, vous soutenez la désinformation, vous participez à tromper les citoyens…

En acceptant de mentir, de déformer ou d’occulter des pans entiers de la réalité, lorsque vous transmettez les informations qu’on vous demande de transmettre, vous soutenez la manipulation des populations…

En acceptant de suivre ou d’obéir à des personnes qui, depuis le début de cette crise n’ont fait que se tromper, changer de discours, prendre les pires décisions qui ont menées et mènent encore à la mort des milliers de personnes. Ces personnes qui nous mentent, interdisent aux médecins de faire leur travail. Par vos acceptations vous vous faites complice de crime contre l’humanité…

En obéissant à ce que racontent des gens qui ne respectent pas vos droits, les conditions de travail décentes, qui ne reconnaissent  pas votre valeur et la qualité de votre travail ou seulement quand ça les arrange, vous perdez jour après jour votre dignité, votre santé, votre autonomie, votre liberté…

En fermant les yeux sur la censure de plus en plus coercitive qui nous est imposée et qui empêche la libre circulation d’une information diversifiée et contradictoire, nécessaire à la liberté de choisir ce qu’il y a de mieux pour notre santé et celle de nos enfants, vous favorisez un discours unique, une pensée unique, digne d’un état totalitaire…

En acceptant de vous taire, d’entrer dans ces jeux de manipulation, de ne rien faire, de réprimer celles et ceux qui essaient de faire valoir leurs/vos droits à la liberté, à l’intégrité, au respect les plus élémentaires des droits de l’homme, vous engagez notre/votre avenir et celui de nos enfants, de vos enfants dans un futur sans lumière…

Vous participez au climat de peur qui envahit chaque esprit et chaque corps pour le pire…

Car la peur emprisonne, la peur rend malade, la peur ruine, la peur tue.

Vous êtes le peuple, et en soutenant, en vous taisant, même malgré vous, cette poignée de dictateurs, vous permettez et vous aidez à la mise en place d’un monde totalitaire et uniquement destiné à satisfaire une infime minorité dont vous et nous ne ferons jamais partie.

Je sais que votre position est délicate, que vous avez des obligations matérielles, des limitations professionnelles, des contraintes qui entravent votre liberté d’action, mais nous avons besoins de vous, vos enfants ont besoin de vous avant que les fous qui nous dirigent nous privent petit à petit de tout espace de liberté, qu’ils nous enferment dans leur folie….

Nous avons besoin de tous si nous voulons que nos enfants vivent dans un monde libre et respectueux des droits de l’humain ; Que nous ayons encore la liberté de choisir le meilleur pour nous-même et notre famille.

Avez vous envie que vos enfants, vos petits enfants soient étiquetés, surveillés, robotisés, pucés comme des animaux, conditionnés, soumis aux bons vouloirs de leurs maîtres ? Qu’ils n’aient plus aucun choix quand à leur alimentation, leur santé ? Que leurs déplacements, leurs loisirs, leur accès au logement, au soin, soient tributaires de leur bonne obéissance au système, comme c’est déjà le cas en Chine et de plus en plus ici ?

Avez vous envie de continuer à supporter la maltraitance, le non respect, le sous-paiement, les conditions de travail épuisantes, le stress, les ordres incohérents, la corruption, les promotions injustes ?

Je vous en prie, aidez-nous, soutenez-nous, ils veulent nous asservir, nous enfermer dans un système uniquement destiné à leurs seuls profits.

Agissez, parlez, dénoncez, témoignez et, pour vos enfants, rejoignez et soutenez celles et ceux qui essayent de favoriser un avenir meilleur, une humanité libre, créative, magnifique.

Nous avons besoin de nous unir pour sortir de ce marasme et pour empêcher la mise en place d’un futur terrifiant et inhumain. Unissons nous, agissons main dans la main, pour nous et surtout pour nos enfants ! Nous avons besoin de toutes et tous !

 

Source :    Photo de profil de Claire Relience, L’image contient peut-être : oiseau Claire Relience

 

Le Pouvoir

 

Posté par Akbal à 03:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2020

LOCK STEP : SCENARIOS POUR LE FUTUR DE LA TECHNOLOGIE ET LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL, COMMANDE PAR LES ROCKEFELLER ET LA GBN

 

 

LOCK STEP,

l’un des quatre synopsis élaborés pour le

rapport intitulé : Scénarios for the future of technology and

international development, commandé par la fondation

Rockefeller et la GBN

  

 

ob_1e3a61_lock-step-rockefeller-fondation


 

De quoi faire trembler...... 


En 2010, un rapport édité par la fondation Rockefeller et la Global Business Network, présentait quatre scénarios possibles de l’évolution du monde dans les dix prochaines années.

Il s’agissait de :

LOCK STEP - Un monde où le contrôle gouvernemental est plus strict et plus autoritaire, où l'innovation est limitée, et où les citoyens se sentent de plus en plus repoussés.

CLEVER TOGETHER - Un monde dans lequel des stratégies très coordonnées et fructueuses émergent pour faire face aux problèmes mondiaux, qu'ils soient urgents ou bien ancrés

HACK ATTACK - Un monde économiquement instable et sujet aux chocs, dans lequel les gouvernements s'affaiblissent, les criminels prospèrent et des innovations dangereuses apparaissent.

SMART SCRAMBLE - Un monde économiquement déprimé dans lequel les individus et les communautés développent des solutions localisées et improvisées à un ensemble croissant de problèmes.

Le scénario qui nous intéresse ici est : LOCK STEP ( Étape de verrouillage)

N.B. Ce qui précède et ce qui suit est une traduction faite avec Deepl. Vous trouverez l’intégralité du texte dans  le PDF «Scenarios for the future of technology Rockefeller foundation» téléchargeable plus bas.

« En 2012, la pandémie que le monde attendait depuis des années a enfin frappé. Contrairement à la grippe H1N1 de 2009, (Oui, chacun se souvient du tapage médiatique orchestré et de ses suites calamiteuses – c’est moi qui souligne) cette nouvelle souche de grippe - provenant des oies sauvages - était extrêmement virulente et mortelle. Même les nations les mieux préparées à la pandémie ont été rapidement dépassées lorsque le virus s'est propagé dans le monde entier, infectant près de 20 % de la population mondiale et tuant 8 millions de personnes en sept mois seulement, dont la majorité étaient de jeunes adultes en bonne santé. La pandémie a également eu un effet mortel sur les économies : la mobilité internationale des personnes et des biens s'est arrêtée, ce qui a affaibli des industries comme le tourisme et brisé les chaînes d'approvisionnement mondiales. Même les magasins et les immeubles de bureaux locaux, normalement très fréquentés, sont restés vides pendant des mois, sans employés ni clients.

La pandémie a fait le tour de la planète, bien qu'un nombre disproportionné de personnes soient mortes en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique centrale, où le virus s'est répandu comme un feu de forêt en l'absence de protocoles officiels de confinement. Mais même dans les pays développés, l'endiguement a été un défi. La politique initiale des États-Unis consistant à "décourager fortement" les citoyens de prendre l'avion s'est avérée mortelle par sa clémence, accélérant la propagation du virus non seulement aux États-Unis, mais aussi au-delà des frontières. Cependant, quelques pays ont obtenu de meilleurs résultats, notamment la Chine. L'imposition et l'application rapides par le gouvernement chinois d'une quarantaine obligatoire pour tous les citoyens, ainsi que la fermeture instantanée et quasi hermétique de toutes les frontières, ont permis de sauver des millions de vies, d'arrêter la propagation du virus bien plus tôt que dans d'autres pays et de permettre une reprise post-pandémique plus rapide.

Le gouvernement chinois n'est pas le seul à avoir pris des mesures extrêmes pour protéger ses citoyens contre les risques et l'exposition. Durant la pandémie, les dirigeants nationaux du monde entier ont assoupli leur autorité et imposé des règles et des restrictions étanches, allant du port obligatoire de masques faciaux à la vérification de la température corporelle à l'entrée des espaces communs comme les gares et les supermarchés. Même après l'atténuation de la pandémie, ce contrôle et cette surveillance plus autoritaires des citoyens et de leurs activités se sont maintenus et même intensifiés. Afin de se protéger contre la propagation de problèmes de plus en plus globaux - des pandémies et du terrorisme transnational aux crises environnementales et à l'augmentation de la pauvreté - les dirigeants du monde entier ont pris le pouvoir plus fermement. Au début, la notion d'un monde plus contrôlé a été largement acceptée et approuvée. Les citoyens ont volontairement renoncé à une partie de leur souveraineté - et de leur vie privée - au profit d'États plus paternalistes en échange d'une sécurité et d'une stabilité accrues. Les citoyens étaient plus tolérants, et même plus désireux d'une direction et d'une surveillance de haut en bas, et les dirigeants nationaux avaient plus de latitude pour imposer l'ordre comme ils le jugeaient bon. Dans les pays développés, cette surveillance accrue a pris de nombreuses formes : identification biométrique de tous les citoyens, par exemple, et réglementation plus stricte des industries clés dont la stabilité a été jugée vitale pour les intérêts nationaux. Dans de nombreux pays développés, la coopération renforcée par une série de nouvelles réglementations et de nouveaux accords a permis de rétablir lentement mais sûrement l'ordre et, surtout, la croissance économique. L'autorité descendante a pris différentes formes dans les différents pays, dépendant largement de la capacité, du calibre et des intentions de leurs dirigeants. Dans les pays dotés de dirigeants forts et réfléchis, le statut économique général et la qualité de vie des citoyens se sont améliorés. En Inde, par exemple, la qualité de l'air s'est considérablement améliorée après 2016, lorsque le gouvernement a interdit les véhicules à fortes émissions. Au Ghana, l'introduction de programmes gouvernementaux ambitieux visant à améliorer les infrastructures de base et à garantir la disponibilité d'eau propre pour toute sa population a entraîné une forte diminution des maladies transmises par l'eau. Mais un leadership plus autoritaire a moins bien fonctionné - et dans certains cas de façon tragique - dans des pays dirigés par des élites irresponsables qui ont utilisé leur pouvoir accru pour poursuivre leurs propres intérêts aux dépens de leurs citoyens. Il y avait d'autres inconvénients, car la montée du nationalisme virulent a créé de nouveaux dangers : les spectateurs de la Coupe du monde de 2018, par exemple, portaient des gilets pare-balles avec un écusson de leur drapeau national. Une réglementation sévère en matière de technologie étouffait l'innovation, maintenait les coûts élevés et freinait l'adoption. Dans le monde en développement, l'accès aux technologies "approuvées" a augmenté, mais au-delà, il est resté limité : le lieu de l'innovation technologique se trouvait en grande partie dans le monde développé, laissant de nombreux pays en développement à la merci de technologies que d'autres considèrent comme "meilleures" pour eux.

"IL EST POSSIBLE DE DISCIPLINER ET DE CONTRÔLER CERTAINES SOCIÉTÉS PENDANT UN CERTAIN TEMPS, MAIS PAS LE MONDE ENTIER TOUT LE TEMPS". - GK Bhat, TARU Leading Edge, Inde

Quelques gouvernements ont trouvé cela condescendant et ont refusé de distribuer des ordinateurs et d'autres technologies qu'ils considéraient comme "de seconde main". Entre-temps, les pays en développement disposant de plus de ressources et de meilleures capacités ont commencé à innover en interne pour combler ces lacunes par leurs propres moyens.

Pendant ce temps, dans le monde développé, la présence de tant de règles et de normes descendantes a fortement freiné l'activité entrepreneuriale. Les scientifiques et les innovateurs se voyaient souvent indiquer par les gouvernements les axes de recherche à suivre et étaient principalement guidés vers des projets susceptibles de rapporter de l'argent (par exemple, le développement de produits axés sur le marché) ou étaient des "paris sûrs" (par exemple, la recherche fondamentale), laissant des domaines de recherche plus risqués ou innovants largement inexploités. Les pays riches et les sociétés monopolistiques disposant de gros budgets de recherche et de développement ont quand même fait des progrès importants, mais la propriété intellectuelle à l'origine de leurs percées est restée bloquée derrière une protection nationale ou corporative stricte. La Russie et l'Inde ont imposé des normes nationales strictes pour superviser et certifier les produits liés au cryptage et leurs fournisseurs - une catégorie qui, en réalité, désigne toutes les innovations informatiques. Les États-Unis et l'Union européenne ont riposté en adoptant des normes nationales de rétorsion, ce qui a mis un frein au développement et à la diffusion des technologies dans le monde entier.

Dans les pays en développement en particulier, agir dans son propre intérêt national signifie souvent rechercher des alliances pratiques qui correspondent à celles qu'il s'agisse d'accéder aux ressources nécessaires ou de se regrouper pour atteindre la croissance économique. En Amérique du Sud et en Afrique, les alliances régionales et sous-régionales sont devenues plus structurées. Le Kenya a doublé ses échanges commerciaux avec l'Afrique australe et orientale, tandis que de nouveaux partenariats se développaient sur le continent. L'investissement de la Chine en Afrique s'est accru, car l'offre de nouveaux emplois et de nouvelles infrastructures en échange de l'accès aux principaux minéraux ou aux exportations de denrées alimentaires s'est avérée acceptable pour de nombreux gouvernements. Les liens transfrontaliers se sont multipliés sous la forme d'une aide officielle à la sécurité. Si le déploiement d'équipes de sécurité étrangères a été bien accueilli dans certains des États les plus gravement touchés par la crise, les solutions toutes faites n'ont guère donné de résultats positifs. En 2025, les gens semblaient se lasser de tant de contrôle du haut vers le bas et de laisser les dirigeants et les autorités faire des choix à leur place.

Partout où les intérêts nationaux s'opposaient aux intérêts individuels, il y avait conflit. Des mouvements de repli sporadiques sont devenus de plus en plus organisés et coordonnés, car les jeunes désaffectés et les personnes qui avaient vu leur statut et leurs possibilités s'évanouir - en grande partie dans les pays en développement - incitaient à des troubles civils. En 2026, des manifestants au Nigeria ont fait tomber le gouvernement, fatigués du copinage et de la corruption bien ancrés. Même ceux qui appréciaient la plus grande stabilité et prévisibilité de ce monde ont commencé à se sentir mal à l'aise et contraints par tant de règles strictes et par la sévérité des frontières nationales. Le sentiment persistait que, tôt ou tard, quelque chose allait inévitablement bouleverser l'ordre ordonné que les gouvernements du monde avaient travaillé si dur à établir. -•»

Ils rêvent debout

« Le sentiment persistait que, tôt ou tard, quelque chose allait inévitablement bouleverser l'ordre ordonné.» Avec ces gens, qui imaginent le monde comme ils voudraient qu'il soit, on leur fait confiance : épidémies, guerres, catastrophes en tout genre, famines organisées, krach financiers, et que sais-je quoi d'autre encore, cela arrivera. Dans ce document, le point qui me semble le plus important, et qui doit l'être pour eux, c'est l'identification biométrique. Ils en rêvent tous. Il est vrai que s'ils parviennent à leur fin, l'humanité tout entière sera à leur merci ; esclavagisée comme jamais elle ne le fût. On se croirait dans un film d'horreur. Jamais depuis la nuit des temps, une petite fraction sociale n'aura eu autant de pouvoir. Avec leur argent, les Rockefeller, Gates et consorts imposent leur loi partout. Ils croient beaucoup en la mondialisation, mais celle-ci n'est pas à l'abri d'un effondrement dans le cas d'une pandémie devenue incontrôlable :

 


Le rapport de la CIA, 2005, Alexandre Adler. Éditions Robert Laffont.

Je vous invite à examiner les graphiques « headlines » qui  clôturent chaque scénario de ce rapport ; par exemple, dans le scénario « Hack Attack » : Médecins sans frontières confinés dans les frontières (2020), et la guerre de l'eau entre l'Inde et le Pakistan (2027), etc.

Aujourd'hui, on peut avancer sans exagération, que la moitié de l'humanité confinée (assignée à résidence), est tombée dans le nasse. Impossible de ne pas repenser à ce que disait le docteur Rima Laibow au gouverneur Jesse Ventura en 2009 (vidéo)

©Marguerite Rothe

#covid-19 #coronavirus #pandémie

L'entretien de cette vidéo a été enregistré en 2014, alors qu'une épidémie d'Ebola sévissait en Afrique. Les observations du journaliste d'investigation Harry Vox faites alors sont encore d'actualité avec l'épidémie de coronavirus de 2020. Inlassablement, l'oligarchie mondiale poursuit la mise en œuvre de son agenda satanique : l'instauration d'un gouvernement mondial totalitaire.

 





Posté par Akbal à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2020

RIEN N'EST PLUS PAREIL QUAND IL Y A UN DÉPOUILLEMENT TOTAL

 

 

 

ob_6491ea_tre-lumiere

 

Rien n'est plus pareil quand il y a un dépouillement total

 

Sans vouloir offenser personne par ce message, le but de ce message est d'apporter une perception complètement différente de la lumière éternelle, une certaine compréhension à celui qui en a besoin pour se faire à l'idée de ce que c'est que de faire l'expérience du dépouillement total. Faire l'expérience du dépouillement de toute identification de soi nous fait réaliser la grandeur de ce que nous sommes de toute éternité. Ce qui est amusant, c'est que tout est révélé par les rêves, par cet univers de dimensions, de formes et de voiles. Il a été dit dans les derniers messages, que nous ne sommes pas ce corps, ce véhicule, comme c'est le cas pour la conscience, l'âme et l'esprit, que nous sommes antérieurs et libres de toute identification dans la lumière éternelle, dans l'éternel présent. Que signifie être libre de toute identification, de toute pensée, n'être que l'intelligence absolue, la lumière éternelle dans l'éternel présent, ce qui revient à dire que tout est lumière. Il ne peut y avoir ni confrontation, ni identification, ni espace-temps, ni dimension, ni rien.

Il n'y a plus de place pour une quelconque identification, le faire c'est continuer à nourrir le rêve de cet univers de dimensions, de formes et de voiles. En fait, quelle que soit l'expérience, l'apprentissage qui se manifeste dans le rêve, il n'y a rien de réel. Nous le croyons parce que nous faisons l'expérience du rêve pour la simple raison qu'il y a identification. Quand on réalise par dépouillement total la dissolution du rêve, de cet univers, il ne reste que l'éternel présent, la lumière éternelle, l'intelligence absolue libre de toute identification. Beaucoup imaginent que dans un avenir proche, l'homme pourra se guérir lui-même parce qu'il aura les connaissances nécessaires pour le faire. Tant que l'on résonne en tant qu'être humain, on ne peut qu'imaginer des futurs probables, mais cela reste le rêve, reste la manifestation de l'univers des dimensions, des formes et des voiles, de l'espace-temps. En restant identifié à la personnalité humaine, qui pense, qui croit en son évolution, cherche à réaliser ce qu'il croit et pense être, ne fait qu'alimenter le rêve. Tant qu'il y a identification avec ce rêve, il y a expérience et apprentissage de ce qui n'est pas réel, de l'illusion.

Il est amusant de noter qu'en écrivant ce message, je m'adresse à qui, en fait, je m'adresse au rêve, à cet univers de toute identification. C'est possible étant la lumière éternelle dans l'éternel présent qui a accès à tout, puisque c'est l'intelligence absolue, qu'elle expérimente et apprend tout ce qu'elle manifeste, tout en apportant la vie, l'émotion. Le fait d'avoir vécu ce dépouillement total, le fait de ne plus avoir le même regard, de ne plus être le même, de retrouver ce qui a toujours été en me dépouillant de toute identification, de toute croyance pour réaliser que tout est lumière, qu'il n'y a que la manifestation de l'amour absolu par l'intelligence absolue de la lumière pour révéler cette humble vérité. Il n'y a plus d'identification avec personne ou avec quoi que ce soit, ne percevant que la lumière, la paix, la joie et le silence dans cet amour absolu. Je me retrouve à partager ce message, à révéler la nature de tout ce qui est, sans lequel il ne pourrait y avoir de révélation, d'expérience et d'apprentissage. Comme si à travers ce qui me sert de véhicule de lumière, avait ce besoin de se révéler et donc de passer à autre chose, nous préparant à vivre la dissolution du rêve.

Comme si la seule chose qui importe était de ne plus être identifié à cet univers de dimensions, de formes et de voiles, à vivre dans l'amour absolu. à être dans le silence, la paix, la joie, ne plus être identifié à aucune forme et aucun voile qui sont l'âme, la conscience, l'esprit, l'espace-temps, aux histoires de cette humanité, aux expériences et aux apprentissages de ce rêve, de cet univers, qu'en fait il n'y a que la lumière éternelle dans l'éternel présent. Tant qu'il y a manifestation de la forme qui nous sert de véhicule d'ancrage pour ce rêve, il y a révélation de ce dépouillement total, dissolution de ce rêve par la lumière de l'amour absolu. Ne plus être sous la domination d'aucune pensée, forme ou voile, être libéré de l'illusion de la séparation et de la dualité. Retrouver ce qui est de toute éternité l'unité dans la lumière éternelle pour vivre l'éternel présent dans ce qui est le plus grand, l'amour absolu.

Rien n'est plus pareil, quand il y a dépouillement total, il n'y a que la reconnaissance de la lumière éternelle dans tout ce qui est, libre de toute identification, expérience, apprentissage, que la lumière, le silence, la paix, la joie et l'amour absolu.

Par Régis Raphaël Violette

 

Source : https://www.facebook.com/justeetre/posts/2642234429211550

 

 

Posté par Akbal à 02:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2020

LA PLEINE LUNE DU 7 MAI 2020

 

 

 

La Pleine Lune du 7 mai 2020

La Pleine Lune du 7 mai 2020 est un tournant énergétique pour les 18 mois à venir. Nous faisons face à une situation collective pénible où il est question à la fois de retrouver ou de conserver notre autorité dans notre droit à la parole, et où il nous faut prendre avec beaucoup plus de légèreté les formes de dirigisme qui commencent à se manifester.



Image par 
Christopher Ross de Pixabay

 

 

  1. Je vais aujourd’hui commencer classiquement l’analyse de la Pleine Lune du 7 mai 2020 en parlant de l’équilibre des modes opératoires.
    Il n’y a pas de stimulation de la volonté, de l’élan, de l’impulsion. C’est un mode qui n’est pas (ou presque pas du tout, nous le verrons plus loin) stimulé en ce moment, si bien que nous pouvons ressentir des difficultés à nous élancer vers de nouveaux projets. Nous pouvons avoir toutes les idées et la capacité à « faire », au sens d’œuvrer, mais pas l’élan ou l’impulsion pour nous engager vers quelque chose qui représenterait un nouveau défi.
    Les personnes dont la volonté est habituellement puissante, ressentiront peut-être ce moment comme une pause, sans forcément se sentir bloquées dans leurs élans. Les personnes dont la volonté est plus atténuée naturellement (peu d’énergie de feu dans leur thème de naissance), pourront se sentir un peu à l’arrêt vis-à-vis des nouvelles initiatives qu’elles aimeraient entreprendre et qui restent un peu à l’arrêt.
  2. Les idées peuvent être assez vives dans notre esprit pour cette Pleine Lune du 7 mai 2020. Nous pouvons avoir des stimulations intellectuelles assez fortes, avec des plans qui se dessinent assez bien dans nos têtes. La capacité de discourir, de penser et de conceptualiser est assez présente.
    Nous pouvons, plus qu’à l’accoutumé, prendre plaisir et aimer découvrir de nouvelles approches, de nouvelles pensées, de nouvelles idées. Il y a, en ce moment, un certain plaisir à la découverte, une jouissance à nourrir une forme de curiosité et à vivre les petits plaisirs que procurent les échanges d’idées et les découvertes multiples.
    Cette stimulation intellectuelle nourrit également un désir, plus combatif et moins bucolique celui-là, de diffuser nos idéaux humanistes, et les idées que nous considérons, peut-être, comme celles qui devraient guider la pensée collective.
    Je me suis surpris récemment à batailler dans une joute oratoire avec ce type de stimulation, alors que depuis des années maintenant, j’ai plus tendance à prendre du recul sur les combats d’idées qui me paraissent stériles. Mais cette fois cela a été plus fort que moi.
  3. Cette stimulation aux débats d’idées est d’autant plus puissante, autour de cette Pleine Lune du 7 mai 2020, que nous pouvons avoir le sentiment qu’il s’agit de questions importantes dans lesquelles nous engageons notre autorité et qui relèvent de la gouvernance de notre vie collective et individuelle.
    Et c’est effectivement le cas en ce moment. Il y a une stimulation forte des idéaux de gouvernance. Nous sommes amenés collectivement à prendre position, à devenir responsable de nous-mêmes concernant nos idéaux de progrès, de solidarité, de partage et d’équité. C’est un processus qui va prendre deux ans environ.
    L’idée est que, soit nous nous sentons petits et incapables de penser par nous-mêmes notre manière de vivre ensemble, et dans ce cas, nous nous soumettons à la pensée d’autorités que nous considérons comme supérieures à la nôtre, soit nous assumons pleinement notre conception du progrès humain et nous alignons notre pensée et notre parole sans peur des autorités, ni de perdre notre pouvoir.
    Nous sommes, dans cette période, à un carrefour important sur le plan de notre responsabilité individuelle vis-à-vis de l’autorité de la parole.
    La généralisation du port du masque est symboliquement une manière de mettre un sparadrap sur nos bouches. Notre parole est masquée. De manière de plus en plus forte et visible, il y a de la part des autorités une forme d’accaparation de la parole et de la pensée, accompagnée de censures et d’interdits de penser ou de parler autrement qui prend la forme symbolique du masque. 
    Nous sommes à un moment ou nous avons à choisir entre, devenir responsables de notre parole et de notre propre pensée dans la manière dont nous concevons les équilibres, la solidarité et le partage, ou nous taire en entrer dans une rumination, une frustration, acceptant un modèle de pensée unique, la pensée masquée.
    Je ne suis pas un adepte de l’affrontement, et n’invite pas à refuser le port du masque dans les circonstances où il sera rendu obligatoire, quand bien même il symboliserait un musellement mondialisé de la parole. Refuser les mesures obligatoires est une extrême de dernier recours qui n’est nécessaire, à mon sens, que quand l’intégrité physique est menacée et que nous ne pouvons éviter la confrontation pour nous préserver.
    L’idée est de mettre en conscience qu’en aucun cas, le masque n’affecte notre conscience, notre parole, notre pensée, notre expression par les mots, notre conception de l’équité, du partage et de la solidarité entre nous les humains, et dans notre rapport à la Terre et aux êtres qui y vivent. Nous pouvons parler. Parlons-nous. Ne nous arrêtons pas à la peur de l’autre et au symbole du masque.
    Continuons à penser et parler librement en mettant en conscience que le masque n’asservit pas notre parole.
  4. La stimulation du mode de fonctionnement de la réalisation concrète est encore dominant autour de cette Pleine Lune du 7 mai 2020. Nous sommes très stimulés à faire et à œuvrer, toujours avec ce double aspect qui, d’un côté stimule la refonte nos vieilles structures, et de l’autre, stimule le goût de la nature et du travail des matières premières. C’est toujours une bonne période pour bricoler, jardiner restructurer son environnement en l’assainissant de tout ce qui n’est plus nécessaire.
  5. La difficulté n’est pas de « faire » mais, comme indiqué plus haut, de trouver l’élan, l’impulsion qui permet de nous mettre sur une nouvelle dynamique.
    Nous allons tenter un truc pour les 15 jours à venir. Il y a de courtes périodes pendant lesquelles une stimulation de la volonté pourrait nous aider à nous lancer. Je vais vous donner ces périodes et si vous le désirez, vous pourrez vous élancer dans vos nouveaux projets à ces moments-là. Ce sera une expérimentation collective pour voir si cela nous aide. Nous pourrons faire un bilan dans 15 jours pour voir si nous avons eu plus de facilité. Voici ces périodes : du 8 mai à 10h30 au 10 mai à 12h15 et du 17 mai à 17h15 au 20 mai à 3h30.
    Dans ces courtes périodes, la stimulation de la volonté aura un petit regain. Nous pouvons expérimenter si nous sommes arrivés à nous élancer vers quelques choses de nouveau à ces moments-là. Je lancerai personnellement mon programme de cours et de stages à venir, que je n’arrive pas à lancer, à la deuxième période. Je viens de me rendre compte que je n’avais pas posé de consultation dans cette période et tout d’un coup, je comprends pourquoi !
  6. Nous sommes, autour de cette Pleine Lune du 7 mai 2020, en train de changer d’énergie sur le plan de l’évolution collective. Nous finissons la période où nous avions tendance à nous rassurer par des formes structurées et solides, et où nous avions besoin de retrouver le lien aux autres en réapprenant à faire confiance.
    La période dans laquelle nous entrons et que vous sentez peut-être, nous tend vers des objectifs forts, par crainte d’être embarqués par l’inconséquence et les idées fantasques. Nous aurons tendance à vouloir diriger nos vies, leur donner un axe et un sens clair avec des objectifs sérieux, et en même temps, nous serons dans la crainte que ce qui nous dévie de cet axe fort, ne nous engouffre dans un océan d’inepties, de tromperies ou de comportements superficiels.
    Nous allons donc être tous, dans un premier temps, très stimulés à rechercher un axe directeur. Il y aura là, une tentation de dirigisme obtus. En nous-mêmes autant qu’à l’extérieur. Ce que nous aurons à apprendre pour ne pas nous perdre dans ces dérives, sera la légèreté, la joie et le temps présents.
    Dans les troubles qui s’annoncent, ce ne sera certainement pas facile, mais ce sera notre chemin de salut. Nous avons réappris à nous relier, nous avons à apprendre à prendre la vie au présent avec beaucoup plus de légèreté.

Ne sombrons pas dans la colère. Avec le déconfinement, nous allons ouvrir petit à petit collectivement nos yeux sur beaucoup de choses qui pourrons nous donner un sentiment d’amertume et de colère. Nos yeux voient et nos oreilles entendent. Gardons notre parole libre et légère devant la gravité. Ce n’est pas de l’inconséquence, c’est de la sagesse. Krishnamurti disait, me semble-t-il, quelque chose du genre « Prenez les choses insignifiantes avec le plus grand sérieux, et prenez les choses importantes avec légèreté. » Plus nous accentuerons la gravité en nous-mêmes, et plus nous nourrirons l’énergie du dirigisme qui se manifestera à l’extérieur. Même si cela nous paraît abscons aujourd’hui, avec la crise sanitaire et la gestion qui en a été faite, commençons à cultiver la légèreté, l’humour et la joie de vivre qui vont nourrir notre liberté de parole. Notre état intérieur est plus important que tout. C’est lui qui attire à nous nos expériences.

Très belle quinzaine à tous et à toutes et à très bientôt pour la Nouvelle Lune de mai 2020 !

 

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

 





Posté par Akbal à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2020

LE GRAND ET MÉMORABLE TOURNANT DE L’ANNÉE 2020

 

 

LE GRAND ET MÉMORABLE TOURNANT DE L’ANNÉE 2020

 

par Murielle Robert

Le grand et mémorable tournant de l’année 2020

Les deux chiffres 20 en accélération du chiffre 40 (20+20).

Non, ce n’est pas une année universelle 4 mais bien une année 40 qui commence à se faire sentir.

Le chiffre 0, tel un propulseur qui viendra activer le chiffre 4 et les deux chiffres 2.

On dirait un chiffre de science-fiction, 2020, comme tellement loin dans le futur et que déjà au milieu de l’année 2019, il commence à se faire sentir dans ses tourbillons d’explosion et de conscience collective du grand nettoyage de la terre et de la libération la plus incontournable et obligatoire à tous les niveaux, à tous les plans, à toutes les dimensions et tous les règnes…et par redondance, à tout le cosmos.

 

 

Nous savons tous que la vibration d’une année soit personnelle ou universelle ne se termine pas « carrément en décembre ». Le chiffre 19 de l’année 2019, vous voyez, cette vibration commence à céder sa place tout doucement pour accueillir les vibrations de l’année qui s’en vient donc le 20.

Commençons par le chiffre 2, la grande prêtresse, la matrice; gardienne de nos mémoires depuis le début des temps… elle aussi va s’obliger à faire le grand tournant pour accélérer son processus de changement de matrice, du grand nettoyage sur nos passés trop lourds, de nos croyances trop campées, des nos inconsciences cristallisées dans le temps, et des idéaux sur le futur qui ne tiennent plus la route.



C’est ça le grand changement…le grand tournant à cause du chiffre 0 qui comme une roue va tourner dans le sens du chiffre qui l’accompagne, le chiffre 2 et il va le multiplier, l’amplifier, le propulser pour s’assurer que la transformation sera accomplie, que les grandes vérités seront révélées, que les enseignements seront conscientisés, à cause de la répétition du chiffre 20 de l’année 2020.

Comme on le sait, toute répétition dans les chiffres, en double, triple, etc… sur un cadran, une date de naissance, une adresse etc.…porte son intention de bien saisir l’enseignement, comme si le premier chiffre ne suffit pas pour la compréhension, il en faut un deuxième pour s’assurer de l’intégration. Vous vous souvenez à l’école, l’enseignant qui nous faisait répéter nos leçons, c’est la même chose dans la répétions des chiffres, ils viennent accélérer le mouvement, l’intensifier pour ne pas passer à côté et pour s’assurer que la leçon est bien comprise.

Le chiffre 20 de la RECONNEXION commence à se faire sentir avec son autre double 20…oui c’est bien cela, nous serons invités « et c’est déjà commencé » à se reconnecter avec notre Double, notre Divinité, celle que nous avions laissé et délaissé et que c’est maintenant le retour à la Demeure Éternelle, celle de notre Nouvelle Matrice…notre Temple sacré, celui de la Papesse (2), LA MAISON INTÉRIEURE, la grande prêtresse de notre féminité intérieure.

Et pour finir, au dessert…. le chiffre 40, le plus puissant que je connaisse….M. Christian Duval, je me permets de le citer lorsqu’il parle du chiffre 40, les 40 jours de désert du Christ-Jésus, de 40 ans d’errance après Moise, les 40 jours de passage pour les décédés, etc…

C’est à cause du chiffre 4 du Pouvoir Créateur accompagné du chiffre 0 que les énergies qui s’en viennent sans être alarmantes annoncent de grands bouleversements…pas-sages obligés….mais de combien libérateurs et purificateurs….ENFIN!!! La grande naissance de la nouvelle terre, en Soi et avec le SOI, notre double lumineux et créateur.

C’est ce que je vous souhaite à toutes et tous… LA RECONNEXION avec votre Lumière-Christ en SOI.

Une dernière note, côté numérologie de votre date de naissance…

Attardez-vous à vos répétions de chiffre, elles sont sources de grands enseignements et prise de consciences surtout concernant le jour et le mois de l’année, voyez-y de grandes leçons comme les 1 janvier, 2 février, 3 mars, 4 avril, etc…..

Paix et amour dans nos cœurs.

Publié le 16 Août 2019 par Murielle Robert, auteure de 3 livres sur le tarot et le tout dernier sur La Numérologie sacrée de votre Couple Intérieur (En référence avec le féminin et le masculin)

 

L’année 2020 : L’année des ré-unions

d’âmes pures 

 

par Murielle Robert

En l’année universelle 40 (4) (20 +20)

Une année universelle 40 est particulière dans son essence puisqu’elle nous invite à accueillir la lumière du chiffre 0 unifiée dans le corps de matière du chiffre 4.

A mon avis, le chiffre 4 devient le chiffre du couple et de l’amour pur :

Il y a celui ou celle qui s’unit avec sa lumière pure (son double) qui fait 20 et qui rencontre une autre âme qui s’est unie aussi à sa lumière pure (son double)

Ensemble, ils vibreront le chiffre 40

 

image001b


Commençons par le chiffre 20, le 0 de la lumière va s’unir au chiffre 2 en Soi, donc le mariage intérieur avec sa Lumière Divine, ou son double comme on l’appelle, d’autre l’appelle l’époux divin, d’autre le masculin et le féminin en soi…mais peu importe le nom que vous portez en vous, ce qui est important..(et même avant de s’unir à une autre âme), c’est de s’unir avec son Soi Divin…et c’est ainsi que deux âmes pures (2 chiffres 20 ensemble) vont se ré-unir….dans l’amour pur…Enfin… depuis tant de vies séparées de leur source et vivant des scénarios karmiques roulant dans cette roue répétitive de souffrance et de tourment.

C’est une chance unique en cette année 2020 de faire la paix avec Soi, de vibrer l’harmonie et de se libérer de toutes douleurs et lourdeurs que la séparation avec notre lumière divine a pu entrainer.

Je ne prétends pas qu’il faut être parfaite et totalement pure avant de rencontrer une autre âme pure ,mais au moins s’alléger des fardeaux que souvent et inconsciemment que l’on tente de porter sur l’autre.

Une âme pure est une intention d’accueillir sa Lumière Divine en Soi au quotidien pour en dégager la paix et l’harmonie et pour ce faire, nul besoin d’avoir suivi tous les maîtres et formations ou méditations ou de prier pour rencontrer l’âme sœur.

La rencontre et le mariage doit se faire avec le soi divin d’abord et selon la loi de la synchronicité parfaite, vous rencontrerez une autre âme pure de la même essence vibratoire que vous.

Oui, l’année 2020 présage de grands changements comme tous le disent, mais nous savons tous que ce vent de changement commence par l’intérieur, un vent libérateur « que je nous souhaite » pour nous dégager des vieux systèmes de croyances, de pensées, de vieilles habitudes, des comportements répétitifs et des scénarios de vie qui ne tiennent plus la route.

Si le changement s’opère de l’intérieur, ça sous-tend un dégagement et de la place pour notre lumière pure qui aspire à se déployer complément dans ce corps de matière, dans toutes ses cellules et chakras et qu’enfin le Corps de Lumière puisse s’épanouir complètement tel un œuf aurique entourant tous nos corps.


Et c’est ainsi que………….LE COEUR D’EMERAUDE S’OUVRIRA…

L’Étincelle divine REISH, bien ciselée dans chacune de nos cellules.

Regardez-là bien cette lettre qui se penche vers le Cœur pour demeurer centrée en son cœur de lumière.

C’est ainsi que le grand Cœur d’Émeraude s’ouvre à sa pleine grandeur en nous offrant les 20 émeraudes qui le composent…

Le vert émeraude de la guérison et de l’amour pur. Pour plus de détails voir Rencontre avec la splendeur de Marie-Élia – www.editions-emeraude.com

Puisse cette belle année 2020 si vibratoire et propice aux changements vous apporte le meilleur en vous dans l’ouverture, le renouveau et la ré-unification de votre lumière intérieure et que vous pourrez allègrement partager avec une autre âme pure.

C’est ce que je vous souhaite de tout mon Cœur « L’AMOUR PUR » en vous-mêmes.

Publié le 13 Janvier 2020 par Murielle Robert, auteure de trois livres sur le tarot et celui de La Numérologie Sacrée de votre Couple Intérieur et le tout dernier né en nouvelle édition : Le Tarot Spirituel.

 

Posté par Akbal à 03:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]