Miroir de mon être

 

 

Je suis la source et le reflet.


L'homme a souvent tendance à rejeter la faute sur l'autre. 

"C'est lui qui m'a poussé à faire ça..." 

"C'est de la faute de mes parents si je n'ai pas fait de longues études'... "C'est toi qui me rend malade'...

Il voit en dehors, ce qu'il ne voit pas, ou ne veut pas voir en dedans.

C'est tellement facile de casser le miroir plutôt que de se regarder dedans et s'observer en se remettant en cause.

Au lieu d'accuser l'autre, il est nécessaire d'observer, ce qui nous dérange véritablement dans son comportement et de voir ainsi, comment on peut changer en nous ce que l'on observe en lui.

Lancer une pierre dans le miroir pour détruire la vision de nous-même, ne nous change pas... mettre un voile devant la glace ôte le reflet temporairement, mais dès que l'on se trouve devant un autre miroir on se voit aussitôt.

Certaines personnes n'ont aucun miroir chez elle, car elles ne se supportent pas.

D'autres pensent qu'en fuyant la réalité du moment, en se voilant temporairement le miroir, elles trouveront un autre reflet ailleurs... c'est faux ! Même à l'autre bout du monde, si aucun changement intérieur n'a eu lieu, elles seront les mêmes.

Changer de maison, de travail, de conjoint ou autre ne change rien car la cause est à l'intérieur de soi, en dedans !

Pour pouvoir changer le reflet et qu'il devienne plaisant à regarder, il est bon de nettoyer ce qui dérange.

Et toujours, l'on retrouve des sentiments limitatifs qui nous empêchent de rayonner pleinement notre être réel.

Sentiments de rejet, d'injustice, de dévalorisation, d'impuissance, d'intolérance, d'inutilité, d'échec, d'abandon, de trahison, de destruction, de déni...

Lorsque le senti ment, il ne dit pas la vérité et nous sommes frustrés de ne pouvoir vivre la vérité de la vie.

Alors allons le déloger, le rassurer, le guérir en lui donnant notre pardon et osons l'éclairer par la lumière du vrai amour source.

Il existe un lieu divin en nous, au niveau de notre thymus, ou l'âme peut rayonner, entre le chakra du coeur et celui de la gorge.

Lorsque cet endroit est 'habité' par notre âme, il y a comme un écartement des côtes et un 'feu' intérieur qui donne une force extraordinaire.

C'est de là que peut se transformer toutes les souffrances en paix.

La véritable guérison de notre 'moi' peut alors commencer.

Passer du "moi" au 'moi je', puis directement au "je", et ensuite comprendre que ce je est l'émanation du divin et qu'il est en réalité l'être divin tant recherché, c'est accueillir entièrement la vie divine et se fondre dans la source.

C'est ce que les humains devront faire pour pouvoir passer dans un plan de vie supérieur.

Lorsque chacun pourra se regarder, les yeux dans les yeux dans tous les miroirs qu'il rencontrera, avec joie et clarté, alors le monde sera vraiment différent.

Combien de personnes peuvent tenir le regard des autres sans honte, peur ou orgueil ?... Combien baissent les yeux, détournent le regard, portent des lunettes noires même à l'intérieur ou se créent des maladies pour ne pas bien voir, pas bien SE voir ?

Et si l'on apprenait à se regarder en face et transformer en soi ce qui nous gène chez l'autre ?

Et si l'on acceptait ses responsabilités, mais aussi les responsabilités des autres à être qui ils veulent être, sans chercher à les changer ?...

Peut-être que le monde irait déjà bien mieux...

Belle réflexion et belle vision de la vie

 

 

 

Joéliah
amourdelumiere.fr
Merci de garder la source du texte.