Karma et Dharma

  

KarmaDharma

 

Ne plus subir notre karma, consiste à accepter les difficultés de la vie comme des biens précieux, qui n’existent que dans le but de nous améliorer toujours davantage. En apprenant humblement cette leçon, nous apprenons à ne plus nous plaindre continuellement, mais bien au contraire, nous réagissons positivement en faisant face immédiatement. Alors chaque obstacle à relever, devient un moyen de grandir, un élan pour nous renforcer, un outil pour nous comprendre, une qualité à développer, ou tout simplement un dispositif pour nous défaire de nos mauvaises tendances. Avec bravoure, il nous faut sécher nos larmes, devenir fort et avancer résolument sur le chemin de notre destin, en entrainant avec nous, nos frères et sœurs, nos fidèles compagnons, nos enfants et notre famille, nos amis et même nos ennemis.  Alors notre karma se transforme en Dharma, ou la vie devient un jeu perpétuel, ou le matériel répond au spirituel, ou notre vie se fond dans l’univers, ou équilibre rime avec bien-être. Quand tout devient clair dans notre esprit, transparent dans notre cœur, nos actes sont d’une grande beauté. Chaque chose que nous réalisons est un bien en « lui-même ».

 

Le karma est la maladie issue de nos défauts et le dharma est le médicament à prendre pour nous soigner. Ce sont deux manières différentes d’appréhender notre existence. La première consiste à endurer nos souffrances, par la continuité de nos vices, et une grande négligence à essayer de les surmonter. C’est souvent une incapacité à « voir » nos dérèglements, à admettre nos inconduites, et à accepter nos immoralités.  La deuxième consiste à se prendre en charge réellement et à régler une bonne fois pour toute, nos vices et nos travers. En adoptant une conduite favorable pour nous-même, en reconnaissant nos défauts, en effectuant un réel travail en vue de les éliminer, nous progressons vers leur éradication complète et définitive. C’est ainsi que notre vie s’éclaircie, elle en devient beaucoup plus lumineuse, beaucoup plus « utile », beaucoup plus légère et agréable. C’est ainsi que nous progressons vers la découverte de notre véritable Dharma. Parce que dans nos vices, il y a la racine de leurs résolutions. Une qualité développée anéantie le vice qui lui fait face. C’est aussi simple que cela. La bienveillance extermine la malveillance. Le courage détruit la faiblesse. L’amour inconditionnel ruine la jalousie. La Compassion ébranle les difficultés en apportant des solutions. Le partage étouffe l’égoïsme. L’humilité enterre l’orgueil. La présence d’esprit engloutie la confusion mentale. La bonté règle son compte à la malice. Etc.

 

Nous avons toujours le choix, soit de continuer à nous plaindre devant le travail à faire, ou relever enfin nos manches, et nous mettre au travail. Entre laisser-aller et réel établissement dans le « devoir » à faire, il n’y a qu’un pas à franchir, pour rétablir l’ordre universel, en nous-même. Se  transformer positivement ou aider les autres à  se renouveler reste quand même la plus belle action qui soit sur terre.  

 

Sans oublier que parfois la « Chance » nous sourit. Nous rencontrons quelqu’un d’extrêmement positif, quelqu’un de particulièrement bienveillant, ou encore un être d’une énorme compassion. Ceux-ci savent  mettre la lumière sur nos difficultés pour que nous en prenions « conscience ». Ils ont la connaissance innée de nos qualités cachés, le savoir qui nous offre l’affranchissement, et les clefs qui nous libèrent.  Il trouve le « bon » geste, la « bonne » parole, et le « moyen parfait » qui nous donne le courage de nous attaquer à notre Mont Saint Michel. La montée de notre ascension s’effectue alors dans les meilleures conditions, soutenue par des êtres qui vont dans la même direction et accompagnée de fiches techniques d’une grande utilité. Quand enfin nous atteignons le sommet, la vue est d’une beauté inespérée. A ce moment, l’instant devient un instant présent tout à fait « inoubliable » ou passé, présent et futur sont réunit ensemble, dans un seul et même temps, celui de l’Amour éternel !

 

Il y a également dans ce monde, des êtres si chanceux et si positif, qu’ils effacent tous nos  soucis en quelques minutes, comme la neige au soleil. Pleinement Conscient de leur Dharma, ils acceptent tout simplement de partager leurs champs de mérite, avec tous les autres êtres sensibles, afin de libérer le monde, de la souffrance et d'installer "enfin" la paix sur terre. En cela ils sont une "CHANCE" à l'état pur, pour tout l'Univers!

 

Quoi qu’il en soit, que vous ayez cette « Chance » de rencontrer ses êtres  ou pas, gardez toujours à l’esprit que, si le défi de votre existence est immense, c’est que vous êtes tout simplement quelqu’un d’immense. A vous de découvrir cette belle qualité qui le prouve, pour confirmer mes dires. En attendant, je vous aime infiniment 3X.

 

Véronique-Arlette le 30 Mai 2012

 

 

http://www.veronique-arlette.org/pages/karma-et-dharma-7777191.html