Le pouvoir de créer

    


LE POUVOIR DE CRÉER : LA MÉTHODE DU PIVOT
par
ABRAHAM (Jerry et Esther Hicks)

 

 

LIBERTÉ, CROISSANCE, JOIE

Vous n'êtes pas arrivé en ce monde tel un élève ignare à la recherche d'un professeur érudit qui saurait lui indiquer la voie. Vous n'êtes pas venu pour gravir les barreaux d'une échelle dans l'espoir d'une grande récompense une fois rendu en haut, pas plus que vous n'êtes là dans le but d'être soumis à des tentations. (p. 57)

Vous êtes un créateur éternellement vivant enivré par la phénoménale aventure de la vie. C'est grâce à votre mise en application des lois éternelles que vous êtes apparu dans ce corps, en cette époque et à cet endroit.

En somme, vous vous êtes incarné pour connaître l'expérience grisante de cette vie physique et parce que vous saviez qu'en assimilant tout ce qu'elle allait vous apporter, la compréhension et le plaisir ainsi acquis s'ajouteraient à la quintessence de votre être.

Vous recevez toutes choses conformément aux puissantes lois universelles. Le fait que vous viviez dans l'abondance ou la pauvreté, que vous soyez en bonne santé ou perpétuellement malade, que vos relations soient satisfaisantes ou difficiles, est déterminé par la façon dont vous appliquez ces lois. Chacun de vous est le créateur de son expérience physique et tous, sans exception, vous appliquez ces lois. À n'en pas douter, vous attirez à vous chaque aspect particulier de votre existence. En d'autres termes, vous êtes définitivement le créateur de tout ce qui se présente à vous.

L'abondance ou la pauvreté, la santé ou la maladie ne sont pas dispensées par un être chargé de vous récompenser ou de vous punir pour la vie que vous menez. Vos expériences ne vous sont pas assignées dans le but de mettre à l'épreuve vos talents, votre souplesse ou votre valeur. Il n'y a pas d'intelligence non physique offrant ou retenant ses faveurs en raison de vos faits et gestes.

Ce qui vous arrive est le résultat direct des pensées que vous entretenez et des sentiments analogues s'y rattachant. (p. 57)

Alors que vous éprouvez un manque quelconque, vous attirez plutôt ce manque que la chose ou la personne que vous désirez avoir. (p. 59)

C’est la loi d’attraction selon laquelle les semblables s’attirent. Avant de pouvoir commencer à attirer ce que vous désirez, il vous faut d’abord changer ce que vous ressentez. Vous devez parvenir à vous sentir bien avant de pouvoir faire venir ce que vous souhaitez, ou ce que vous estimez bon pour vous. (p. 60)

Il est impératif que vous transformiez ce sentiment négatif de manque en un sentiment positif d'abondance avant de réussir à attirer ce que vous désirez. (p. 61)

La raison principale pour laquelle tant de gens ne vivent pas le genre de vie qu'ils aimeraient tient au fait que ce qu'ils disent n'est pas en harmonie avec ce qu'ils ressentent.

L'univers ne répond à vos demandes que lorsque l'harmonie règne. En termes plus explicites, quand vous pensez à quelque chose que vous ne désirez pas, comme le cancer par exemple, et que vous ressentez l'émotion négative que vous appelez l'effroi ou la peur, les deux sont en harmonie, Et ce cancer est alors en voie de se manifester. Lorsque vous pensez à quelque chose que vous désirez vraiment, une parfaite santé par exemple, et que vous sentez une émotion positive de paix ou de joie, là encore il y a harmonie, et cette santé parfaite est elle aussi en voie de se manifester.

Il n'est pas possible d'éprouver une émotion négative et d'être en même temps en harmonie avec quelque chose qui est désiré ou considéré comme bon. Par conséquent, chaque fois que vous vous sentez envahi par une émotion négative, vous rayonnez alors une influence correspondante dans l'univers et demandez ou invitez littéralement en retour quelque chose que vous ne voulez pas - ou bien le contraire de ce que vous désirez.

Il est d'abord important que vous soyez attentif à la façon dont vous vous sentez, afin d'en avoir conscience lorsque vous attirez à vous ce que vous ne désirez pas, et il est essentiel ensuite de mettre un terme à cette attraction négative. Si vous pouvez accepter le puissant message que recèlent ces mots, alors vous êtes prêt à faire l'apprentissage de la méthode expliquée ci-après. (p. 61)

EVOLUTION JOYEUSE : La méthode du pivot

La méthode du pivot vous aidera à transformer votre perspective négative en une capacité positive d'attirer ce que vous désirez. Voici comment procéder. (p. 62)

 

Chaque fois que vous ressentez une émotion négative, prenez conscience que votre système de guidance interne vous communique deux choses importantes :

en premier lieu, vous voulez quelque chose, autrement vous n'éprouveriez aucune émotion;

en second lieu, vous ne dirigez pas votre attention sur ce que vous désirez, mais dans la direction opposée.

Cela étant identifié, affirmez à votre intention: " J'ai le sentiment de vouloir quelque chose d'important, mais je ne sais pas exactement ce que c'est. Qu'est-ce que je désire au juste? " Vous pouvez poursuivre votre réflexion en vous demandant: "Pourquoi est-ce que je désire cela? "

Méditant sur la nature de ce désir et sur la raison pour laquelle il s'est formé, visualisez-vous comme si vous aviez déjà obtenu sa réalisation, en étant ce que vous désirez être, en ayant ce que vous voulez avoir, ou en accomplissant ce que vous souhaitez faire, jusqu'à ce que vous sentiez une émotion positive monter en vous.

 

Plus vous approfondirez ce processus, plus il sera facile à maîtriser et plus le pivot surviendra rapidement. Dès l'instant où vous vous sentirez mieux, vous saurez ou reconnaîtrez avoir réussi à accomplir un pivot. (p. 63)

Si vous avez de la facilité à discerner comment vous vous sentez, vous découvrirez une centaine, voire un millier d'occasions d'effectuer un pivot dans une seule journée, sans qu'il y ait toutefois autant de choses attisant votre désir. Vous constaterez d'abord que tous ces changements de perspective mettent en évidence des choses fort importantes pour vous : la liberté - la priorité chez la plupart des gens -, la croissance, la joie et l'élévation spirituelle.

L'aptitude à pivoter d'un point de vue à un autre vous permettra d'abord de vous sentir dans un état émotionnel constamment positif et vous serez donc en permanence dans un état d'être magnétique, attirant seulement ce que vous estimez être bon pour vous. En outre, votre sensibilité à ce que vous ressentez vous amènera à percevoir intuitivement les choses vraiment importantes dans votre vie, de sorte que tout en prenant conscience d'un nombre croissant d'occasions d'effectuer un pivot, vous distinguerez mieux ce qui est essentiel pour vous. Chaque nouveau pivot vous fera ainsi voir plus clairement ce que vous voulez et vous en rapprochera chaque fois davantage.

Certains ne comprennent pas très bien en quoi consiste cette méthode du pivot. Ils croient que nous leur suggérons de trouver quelque chose qui, de toute évidence, ne va pas et d'affirmer que tout va bien à cet égard. Ou encore que nous suggérons de regarder quelque chose de blanc et d'affirmer que c'est noir. Ce n'est pas ce que nous entendons par là.

Faire un pivot vous aide à découvrir ce qui est le plus important pour vous et vous met dans un état d'être permanent grâce auquel vous attirez uniquement ce que vous désirez. Cette méthode vous donne la possibilité d'évaluer tout ce qui se passe en vous et de déterminer vos désirs, sans cesse changeants. (p. 63)

Elle vous permet de reconnaître que lorsque vous éprouvez des émotions négatives, vous attirez à vous des choses indésirables, et de décider alors en toute conscience de cesser ce comportement et de commencer à émettre plutôt une force d'attraction positive. (p. 64)

Ce processus vous aide également à transformer vos pensées, vos paroles et vos actions, entraînant dès lors une réaction émotionnelle différente. Il vous permet de prendre conscience que l'émotion négative ressentie a pour effet de diriger l'énergie non physique de l'univers vers la création de ce que vous ne désirez pas, amplifant ainsi le contraire de ce que vous voulez.

Grâce à la méthode du pivot, vous rassemblez l'énergie mal dirigée que vous aviez opposée à ce que vous vouliez, et la réorientez uniquement dans le sens voulu, changeant alors la direction de votre force d'attraction et ramenant l'équilibre à l'égard de vos intentions véritables.

Ainsi à l'affût des occasions d'identifier ce que vous désirez -, en devenant conscient que si vous ne vous sentez pas bien en ce moment c'est que vous ne pensez qu'à ce qui vous fait défaut ou à ce que vous ne voulez pas -, vous avez en main la clef qui vous mènera à la vie productive et joyeuse à laquelle vous vous destiniez avant d'émerger dans ce corps physique.

Vous êtes des créateurs! Vous n'êtes pas là pour collectionner des choses ou des relations, ni dans le but de régurgiter les expériences vécues par d'autres! … (p. 64)

Le but de votre présence ici est de vivre chaque instant de chaque jour dans la joie tandis que vous assimilez les multiples expériences de la vie. Même si vous avez conscience de la direction que vous souhaitez donner à votre existence, (p. 65) ou de celle qu'elle a déjà prise, vous avez tendance à vous inquiéter de votre situation actuelle. Lorsque vous comparez cette dernière avec les réussites anticipées, ce que vous ressentez habituellement est l'appréhension liée à ce qui vous manque présentement et, pour cette raison, votre situation actuelle demeurera inchangée. (p. 66)

Il est important de saisir le sens profond du concept du devenir. Au lieu de laisser le mécontentement et l'insatisfaction vous gagner alors que vous êtes en route vers de meilleurs lendemains, soyez un être libre et joyeux persévérant sur son chemin de créativité.

Parmi tout ce que nous pourrions vous offrir, peu de choses seraient plus essentielles que de vous amener à comprendre ce qu'est le fait d'être dans un état de devenir jovial - c'est-à-dire de poursuivre votre évolution en conservant un état d'esprit serein et joyeux.

Lorsque vous prenez conscience d'être tel un aimant, attirant à vous tout ce qui correspond à votre ressenti - et que si vous éprouvez une émotion négative, vous attirez donc ce que vous ne désirez pas -, vous réalisez alors à quel point la notion du devenir jovial est primordiale.

Peu importe l'intensité de votre volonté d'obtenir quelque chose et la fermeté de votre conviction de l'avoir, si votre esprit s'appesantit sur le fait que vous ne l'avez pas, vous penserez surtout à l'absence actuelle de cette chose et c'est inévitablement ce qui aura une influence dominante sur ce que vous attirerez tant et aussi longtemps que perdurera cet état d'esprit.

D'autre part, une fois que vous avez compris le concept du devenir jovial, et même si bien des choses désirées ne se sont pas encore manifestées, comme vous les anticipez dans la joie et appréciez vraiment chaque instant du voyage menant à leur manifestation, vous êtes alors dans un état de devenir jovial et réduisez le temps nécessaire à leur obtention tout en vous amusant bien durant ce temps. (p. 66)

La création joyeuse consiste à ne jamais perdre de vue le genre de vie que vous préférez et à vous consacrer pleinement à la poursuite de cet idéal. C'est aussi d'observer ce qui vous arrive, d'en tirer les conclusions qui s'imposent et d'attendre ensuite dans la joie les résultats de leur mise en pratique. (p. 67)

Lorsque vous créez votre réalité, vous amenez à vous par vos pensées, vos paroles et vos actions précisément ce qui correspond au sentiment que vous nourrissez. La combinaison de ce que vous pensez, dites et faites avec ce même sentiment détermine votre pouvoir d'attraction. C'est ainsi que vous attirez les gens, les expériences, les événements et les circonstances façonnant votre vie d'instant en instant, jour après jour.

La quasi-totalité de votre création est terminée avant que n'apparaisse la moindre manifestation physique. Mais vous avez dans l'ensemble tellement besoin de preuves physiques que vous ne pouvez déceler aucun progrès tant que celles-ci ne sont pas sous vos yeux. Et comme vous ne voyez aucune preuve tangible, vous vous inquiétez, vous doutez, ou vous êtes perturbé par l'absence apparente de résultat, repoussant ainsi toujours plus loin ce que vous désirez. (p. 67)

Le fermier qui sème une graine de tomate sait pertinemment que sa création est en bonne voie de se faire, même s'il ne peut en voir la preuve. Il ne va pas dans le coin de jardin fraîchement semé frapper du pied sur la graine, exigeant qu'elle se montre à lui à l'instant même. Au lieu de cela, il laisse aux lois naturelles le temps de faire leur œuvre alors que la petite semence grandit et mûrit jusqu'à devenir une savoureuse tomate. (p. 68)

Vous avez dispersé de nombreuses semences de création, mais dans votre impatience ou votre mauvaise compréhension des lois naturelles, vous ne pensez qu'à ce qui manque et, de ce fait, piétinez, détruisez ou sabotez les graines de votre désir.

Ainsi donc, dans quelle mesure avez-vous le contrôle sur ce qui se passe dans votre vie? Vous avez le plein contrôle. Parmi les nombreux événements auxquels vous participez, combien sont la conséquence de vos choix? Tous, sans exception. Parmi toutes les personnes qui entrent chaque jour en contact avec vous, combien le font à cause de vous? Toutes, sans exception. Dans quelle mesure maîtrisez-vous les circonstances de votre existence? Totalement. Combien d'autres personnes sont responsables de ce qui vous arrive en ce moment? Aucune. Quel rôle le destin ou la chance jouent-ils dans votre expérience de vie? Aucun. Qui est absolument le seul et unique créateur de tout ce que vous vivez? Vous l'êtes ! (p. 68)

 

Extraits de leur livre LE POUVOIR DE CRÉER, p. 57-68
Ariane Éditions, 2004