images 

 

 

POUR VOUS LIBÉRER DU KARMA ET DE LA SOUFFRANCE :

CULTIVEZ VOTRE JARDIN INTÉRIEUR

 

Nous revoilà aux premiers jours du printemps, pourquoi ne pas en profiter pour semer en vous les germes d’une vie meilleure… à l’intérieur de vous-même? Et si vous aviez l’opportunité de cultiver en vous les vertus propres à une vie pleinement épanouissante? Et si les pensées que vous nourrissez contribuaient à faire advenir vos rêves et vos désirs les plus ardents? Vous avez en dedans de vous toutes les ressources pour que votre réalité se transforme et renaisse d’une vie nouvelle : il vous suffit de vous inspirer du retour du beau temps… pour ensemencer votre jardin intérieur de ce que vous souhaitez voir fleurir dans votre vie à partir d’aujourd’hui. Une invitation de Bianca Gaïa :

« Vous ne pouvez récolter que ce que vous avez semé. Il en est ainsi dans votre potager comme dans votre jardin intérieur : toutes vos pensées de tristesse et d’inquiétude feront nécessairement croître plus de tristesse et davantage d’inquiétude dans votre vie. Au contraire, toutes les semences de joie et de gratitude que vous cultivez feront naître encore plus d’allégresse et de bénédictions au cœur de votre quotidien.

Ainsi, vous avez le choix : certaines personnes croient que, pour se libérer du passé et guérir toutes leurs anciennes blessures, elles doivent « déprogrammer » un à un tous leurs vieux « archétypes» conscients et inconscients, extirper tour à tour les racines de chaque « mal d’être » présent en eux et dénouer chacun des nœuds karmiques de cette vie-ci et de toutes les précédentes. Ces gens ne réalisent-ils pas qu’à force de chercher les « bêtes noires » dans chaque recoin de leur personnalité, ils ne peuvent que continuer de les rencontrer sur leur route?

Les pensées sont comme du pollen que l’on essaime aux quatre vents : difficile de les rattraper une fois qu’elles ont pris leur envol. Juste le fait de vous croire souffrant, de vous sentir « inférieur aux autres », d’éprouver le besoin de vous purifier chaque jour davantage, c’est vous appliquer à entretenir l’illusion que vous n’êtes pas déjà parfait, que vous n’êtes pas déjà « arrivé » à la croisée des chemins, qu’il vous faut encore « travailler fort » pour parvenir à faire émerger l’Être divin qui sommeille en vous.

Au contraire, ne voyez-vous pas que le fait de sourire à la vie, juste dire « oui je le veux! » et donner la permission à la partie de vous qui est déjà en harmonie de s’exprimer, pourrait convaincre le reste de votre personne de lui « emboîter le pas »? Que de prendre le temps célébrer tout ce qui vous êtes parvenu à accomplir jusqu’à maintenant et remercier le ciel pour toutes les bénédictions qu’il a fait pleuvoir sur votre tête pourrait contribuer bien davantage à « alléger vos peines » et transformer positivement tout votre Être? 

Imaginez votre vie comme un petit bout de terrain gazonné : vous pouvez partir chaque jour à la chasse aux mauvaises herbes, sans jamais y parvenir totalement, ou encore considérer les propriétés médicinales de ces quelques plantes sauvages, décider de les apprécier telles qu’elles sont et admirer leurs jolies couleurs… Tout est une question de point de vue! Chaque épreuve que vous avez traversée peut avoir laissé des séquelles ou des cicatrices encore sensible en vous, mais vous en avez aussi tiré une importante leçon. Vous en êtes ressorti plus fort et plus solide, n’est-ce pas cela le plus important?

Vous pouvez consacrer toute votre existence à passer en revue les épisodes douloureux de votre vie et, même, remonter des siècles en arrière en vous demandant ce que vos ancêtres et vos vies passées vous ont légué comme « calvaire ». Qu’en ressortira-t-il pour vous, sinon des explications sur telle douleur, tel comportement ou tel malaise présent en vous? Et si vous parvenez à « comprendre pourquoi les choses vous arrivent », mais que vous ne parvenez pas à modifier votre comportement ou votre attitude ici et maintenant, qu’est-ce que cela vous aura apporté de le savoir?

S’appliquer à éliminer la douleur et les malaises du passé, c’est comme de tenter de remplir un seau troué, c’est de la pure torture physique et mentale! A quoi cela sert-il de manger exclusivement des aliments biologiques, alors que vous polluez tous vos corps en nourrissant toutes ces pensées qui vous empoisonnent l’existence? Pourquoi prendre le temps de rééquilibrer vos chakras quotidiennement si, durant ce temps, vous entretenez de vieilles rancoeurs envers votre conjoint ou perdurez dans un emploi qui mine votre paix intérieure? Dans quel but entreprendriez-vous de suivre une cure ou une thérapie, si cela ne fait que vous inciter à croire que vous êtes encore et toujours « imparfait » ?

Bien entendu, avec un peu de chance, il se peut que, lors d’une régression ou d’un traitement quelconque, vous parveniez à « boucler une boucle », refermer une plaie ou finaliser un pardon important avec une personne ou un événement passé. Mais aurez-vous pris le temps de vous pardonner à vous-même de vous être « imposé » cette souffrance? Serez-vous parvenu à faire enfin « définitivement » la paix en vous-même? Vous serez-vous demandé ce que votre âme cherchait à vous faire comprendre à travers cette expérience précise? Or, voici l’ultime secret : le message est toujours le même !

Eh oui, il n’est pas nécessaire de retourner des années en arrière pour actualiser la Vérité intrinsèque du moment présent : VOUS ÊTES DIEU, RÉVEILLEZ-VOUS! Peu importe l’événement passé, l’origine du conflit et les conséquences sur vous-même, vous faites toujours face au même choix : soit vous vous laissez accabler et vous subissez « votre sort » ou vous décidez de vous relever les manches et de passer au travers. Et voyez où vous en êtes aujourd’hui : jusqu’à présent vous avez TOUJOURS, SANS EXCEPTION, choisi d’aller de l’avant, d’avancer malgré les tumultes et de remporter la victoire. La preuve : vous êtes encore là, vous vous tenez toujours debout ! Vous ne vous êtes pas laissé abattre, vous avez su relever les défis et poursuivre votre route.

Félicitez-vous! Soyez reconnaissant envers vous-même! Applaudissez votre force de caractère et votre ténacité à toute épreuve! N’est-ce pas là l’ultime constance dans votre vie? Non pas la douleur et la répétition, mais le courage et la persévérance… C’est la partie divine en vous qui s’élève au-delà des vicissitudes de ce monde et renaît perpétuellement de ses cendres, dans le but irrévocable de faire fusionner les dimensions terrestres et célestes dans tout votre Être. Accueillez votre Divinité, honorez-la, faites lui une place de plus en plus grande au-dedans de vous, appuyez-vous sur elle pour vous rééquilibrer et effacer toute trace de douleur!!!

Récoltez au jour le jour ce que vous semez au quotidien: plutôt que de consacrer toute votre énergie à vous purifier et vous rendre digne de la Lumière qui vous habite, visualisez cette Lumière tel un feu de joie que vous vous appliquez à nourrir constamment, patiemment et résolument. Cultivez chaque pensée positive tel un trésor précieux, une étincelle divine qui alimentera votre plénitude intérieure. Chaque jour, considérez à quel point le temps est votre allié, recherchez les cadeaux que l’Univers met sur votre route et éveillez-vous aux merveilleux clins d’œil que la vie vous réserve, ces fabuleuses synchronicités qui font que chaque événement devient une occasion en or de grandir et de vous reconnaître enfin.

Plutôt que de focaliser votre attention sur le haut de la montagne et les échelons qu’il vous reste à gravir, prenez le temps de regarder positivement derrière vous : évaluez tout le chemin que vous avez DÉJÀ parcouru jusqu’à maintenant, appréciez le paysage qui se déploie autour de vous (votre environnement, l’endroit où vous vivez, le fait d’avoir un toit sur votre tête et de manger à votre faim à tous les jours), comptez vos « bénédictions » (le fait d’être entouré de personnes qui vous aiment, d’avoir un emploi stable, d’être suffisamment en bonne santé pour sortir dehors et aller respirer un peu d’air pur…). Oubliez le passé et faites la paix avec toutes vos « pseudo imperfections ».

Cultivez la GRATITUDE dans le MOMENT PRÉSENT: il s’agit du plus puissant outil de transformation qui soit!! Prenez la décision de ne voir désormais que ce qu’il y a de beau et de bon, en vous comme autour de vous. Attrapez la fièvre du printemps et devenez contagieux pour vous-même et toutes les personnes que vous rencontrerez.

Ce sera bientôt Pâques, saison de la résurrection et de la renaissance pour tout ce qui vit sur cette belle planète. Suivez le conseil de notre amie Anne-Lise qui, à l’instar des enfants qui partent à la chasse aux œufs chocolatés, s’exerce à dénicher les petits bonheurs cachés au cœur de sa routine quotidienne et anticiper les petits miracles qui l’attendent assurément au détour d’un sentier.

Soyez le jardinier de votre propre vie : ensemencez des pensées positives et lumineuses qui porteront fruit au quotidien, cultivez toutes ces petites joies qui feront fleurir votre cœur et laissez croître chaque jour davantage l’amour, la paix et l’harmonie, en dedans de vous comme partout autour… Acceptez de laisser éclore votre Divinité dans toutes vos cellules. Ainsi, bientôt, il n’y aura plus aucune place pour l’inquiétude et la souffrance en vous : elles auront été remplacées à votre insu par votre récolte intérieure, l’état de grâce permanent de votre Quintessence co-créatrice! »

À NOTER : Vous comprendrez que ce texte ne vise en aucun cas à remettre en question ou minimaliser la pertinence du travail de guérison exceptionnel que font tous les thérapeutes, soigneurs et formateurs de ce monde. Leur aide, leur support et leurs conseils nous sont très pertinents, particulièrement au cœur des périodes agitées que nous traversons actuellement.

Seulement, pour qu’advienne le processus ascensionnel, il importe de comprendre que ceux qui nous entourent nous proposent des outils, des instruments, des méthodes et des accompagnements pour favoriser notre évolution… mais que c’est CHACUN D’ENTRE NOUS qui effectuons le travail. Nous pouvons demeurer des disciples toute notre vie… ou CHOISIR de devenir des maîtres à notre tour et prenant la décision de CÉLÉBRER LA VIE à chaque instant en nous-mêmes. La transmutation, la purification et la guérison ne se font pas qu’en thérapie, mais au cœur même de notre quotidien, à chaque instant, chaque fois que l’on s’ouvre et que l’on dit OUI à l’intégration de notre Quintessence divine. C’est pourquoi nous nous détenons le pouvoir de choisir à quel rythme avancer et nous accorder le droit de le faire avec plus de DOUCEUR, de JOIE et de SIMPLICITÉ, en HONORANT à tout moment cette partie de nous qui, de l’intérieur, nous accompagne et veille sur notre route.

Pour vous aider à mettre en application ces judicieux conseils de Bianca Gaïa, voici une petite méditation typiquement printanière, visant à favoriser l’émergence du positif dans toutes les sphères de votre vie :

 

Méditation « Mon Jardin Intérieur »

Version audio MP3 Cliquez ici

(fichier de 5 Mo) 

Installé confortablement dans une position qui me permet de respirer librement et de bien aligner ma colonne vertébrale, je me recentre dans le moment présent en prenant trois respirations abdominales très profondes. Je maintiens mon attention sur l’air qui descend lentement, jusque dans mon bas-ventre, et qui s’expulse totalement à chaque expiration, en entraînant avec lui toutes les toxines et les résidus négatifs présents dans mon corps.

Une fois que je me sens libéré et détendu, je prends le temps d’entrer en contact avec Gaïa, notre Mère Terre, en visualisant que je m’enracine solidement dans le sol. Pour ce faire, j’imagine que de puissantes racines poussent sous mes pieds, ainsi qu’au bout de chacun de mes orteils, et qu’elles s’enfoncent profondément dans la terre pour se fondre en elle. Je fais Un avec la Nature qui s’éveille doucement de son long sommeil hivernal.

Tout comme la neige qui fond et les champs qui dégèlent en silence, je me laisse réchauffer par les rayons lumineux de mon propre soleil intérieur, présent au centre de moi-même. Au-dedans de moi, je ressens une flamme s’aviver, comme si je renaissais moi aussi à une nouvelle saison dans ma propre vie. La sève du printemps s’infiltre en moi et se propage à chacune de mes cellules, les animant d’une énergie renouvelée et purificatrice.

Je me sens comme dans un nid douillet, telle une chenille dans son cocon, prête à se métamorphoser avec le retour du beau temps. Je sais qu’il me suffira de déployer mes ailes pour prendre mon envol et connaître un nouvel essor dans toutes les sphères de ma vie. Cependant, je sais aussi que, pour cela, il me faut être pleinement préparé, afin que ma transformation intérieure soit complète. C’est pourquoi je visualise chaque partie de mon corps comme une terre fertile où je cultiverai toutes les vertus et les petits bonheurs bénéfiques à mon plein épanouissement.

En commençant par la base, je visualise que mon premier centre d’énergie, le chakra racine situé dans mon bas-ventre, revêt une belle teinte rouge vif (la couleur « vermeil » qui fait naître des « merveilles »)… Et tout comme le cultivateur qui cultive en pot ses semis pour les fortifier avant de les mettre en terre, je sème dans ce puissant vortex d’énergie un grain de sénevé, cette graine de foi « qui soulève les montagnes ». Ainsi, investi de tout le dynamisme et la détermination que me confèrent ce chakra, je vais résolument de l’avant et je m’engage désormais à matérialiser tous les projets qui me tiennent le plus à cœur.

Dans mon deuxième puits d’énergie universelle, le chakra sexuel situé à environ deux centimètres sous le nombril, une chaude teinte orangée m’invite maintenant à laisser se répandre en moi des semailles de joie et de sourire radieux, tels des milliers d’étoiles brillant au firmament. De cette façon, même les jours de pluie, en me tournant vers ce centre foisonnant d’énergie procréatrice, je retrouve l’assurance et la confiance en soi qui donnent des ailes, me permettant ainsi de poursuivre ma route dans la bonne humeur et la gratitude envers tout ce qui vit.

Au plexus solaire, dans le secret de ma sensibilité et de mon émotivité parfois délibérément ignorées, je plante quelques semences d’acceptation et de purification, afin que je m’accueille au quotidien, sans me juger, ni me culpabiliser, et que je trouve le courage d’exprimer ouvertement QUI JE SUIS. Je reconnais enfin que je suis une « plante exotique » très précieuse et même UNIQUE AU MONDE. A moi de demander l’aide de l’énergie de ce chakra pour fleurir au grand jour et récolter la moisson de toutes ces années de dur labeur… à la découverte de moi-même !

À la porte de mon cœur, j’aperçois une pierre précieuse d’un beau vert émeraude qui brille et resplendit de mille feux. De son centre jaillit une belle lumière dorée qui m’inonde et me comble de bonheur. Ce diamant étincelant émane d’un amour illimité et d’une paix profonde auxquels je m’abreuve afin de rassasier toutes les parties de moi qui ont souffert du manque et de l’abandon. J’en profite pour recueillir cette puissante énergie de guérison entre mes mains et je visualise que je m’en sers pour « arroser » mes chakras inférieurs, ce qui permet de faire « germer » en eux toutes les graines de bonheurs récemment mises en terre.

Cette sève vivifiante contribue à accroître ma vitalité et fortifier tout mon Être. Je constate que de petites pousses vertes apparaissent ça et là, un peu partout, en moi et autour de moi. Ces plants vigoureux représentent chacun de mes rêves qui s’incarnent dans la matière et se concrétisent aujourd’hui dans ma vie. Une créativité renouvelée se développe au niveau de mon chakra de la gorge et, au creux de cette belle teinte bleutée si harmonieuse, je sens que l’expression de mes talents et l’abondance illimitée prennent définitivement racine ensemble jusqu’au plus profond de moi-même.

Entre mes deux yeux, une fenêtre s’ouvre vers l’intérieur, telle une paupière qui se relève pour déployer mon troisième œil. Mon sixième sens s’éveille et s’aiguise, favorisant la découverte d’un monde infini de possibilités, au-delà de mes facultés habituelles. Ce centre d’énergie étant celui de la Connaissance et de la Conscience, je lui demande d’éclairer ma route et de guider mes pas. Je visualise qu’un rayon Indigo me pénètre à cet endroit précis, créant en moi tout l’espace nécessaire afin que la flamme Violette de la transmutation cellulaire puisse désormais œuvrer en moi en toute liberté et sans aucun effort. Ensemble, ces deux rayons lumineux me permettent de libérer toutes mes peurs, opérant en moi une guérison profonde et irréversible.

Enfin, sur le dessus de ma tête, je visualise qu’une belle couronne dorée trône au beau milieu d’une belle lumière violacée. Ce chakra étant ma connexion privilégiée avec Dieu Mère et Dieu Père, ma source et mon créateur avec lesquels je fais UN pour l’éternité, il me permet de me reconnaître comme Être Souverain, Enfant Divin béni et sans tache. C’est dans cette puissante énergie de Reconnexion que j’accepte enfin d’assumer QUI JE SUIS, dans la multidimensionnalité de ma Quintessence Co-Créatrice.

JE SUIS à la fois le jardin et le jardinier, le créateur et la création, le donneur et le receveur. Je fais UN avec toutes les saisons cosmiques et JE SAIS que malgré les retours de l’hiver, le printemps reprendra ses droits à chaque nouvelle époque de ma vie. JE CHOISIS donc désormais de ne semer que la joie, de cultiver la gratitude en toutes choses et de laisser la paix et l’amour prendre racine dans tout mon Être. J’harmonise toutes les parties de moi, présentes, passées et futures, dans un ÉTAT DE GRÂCE PERMANENT et JE SAVOURE MON IMMORTALITÉ EN TOUTE QUIÉTUDE . Ainsi soit-il! Soyez béni!

 

Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, le 25 mars 2006,
disponible aussi sur www.biancagaia.com