photo

 

 

LE VOYAGE DE RETOUR À LA MAISON
par
RASHA

 

La nature du voyage de retour à la maison.
Déchiffrer l'imagerie qui vous entoure.
Le pouvoir du choix accompagné d'une intention focalisée.
L'éveil à l' 
'ici-maintenant'.

 

De quelque côté que vous regardiez dans votre quête de réponses spirituelles, vous êtes guidé vers Une vérité essentielle. Le nombre de voies que vous choisissez d'explorer dans la recherche du sens de votre existence importe peu. L'expérience de connexion à une Source interne représente le point culminant du voyage. C'est cette expérience que votre espèce a recherchée tout au long de son histoire. Le désir de cette connexion transcende toutes les barrières culturelles et religieuses qui vous ont enfermé dans des catégories auxquelles vous vous identifiez, car la recherche qui vous fera transcender ces différences est le même mouvement qui vous incite à trouver dans votre être l'Unité qui transcende les limitations de votre humanité.

Vous n'êtes pas un être humain. Cela est simplement une expression de la forme sous laquelle vous avez choisi de vous expérimenter. Vous n'êtes pas plus un être humain que vous n'êtes un rocher ou un arbre, bien que vous soyez assurément tout cela aussi.

Ce que vous êtes n'est limité à aucune forme en particulier. Vous englobez simultanément toute forme et tout ce qui est informe. Vous avez commencé à découvrir en vous un niveau de perception à la fois nouveau et intemporel. Et, bien que vous n'ayez aucun souvenir conscient d'expériences de ce genre, celles-ci vous sont familières; vous avez l'impression d'avoir déjà goûté cette connexion, et c'est le cas.

Vous avez choisi de goûter encore une fois l'expérience du réveil, et l'excitation de la découverte de votre vraie nature. Vous avez opté pour l'expérience de tout ce que vous craignez d'être, afin de vous éveiller de ce rêve et de reconnaître que c'est là tout ce que vous n'êtes pas. Il n'y aurait aucun plaisir à découvrir l'illimité si cette expérience n'était pas précédée de doses massives d'expériences de la limitation. Vous vous êtes aventuré si profondément dans l'illusion de la limitation et de la séparation de votre nature véritable qu'il est temps que le voile se lève pour que vous aperceviez ce qui est réellement là.

Telle est la nature du processus dans lequel vous êtes déjà bien engagé. Et, comme votre expérience vous l'a amplement démontré, le passage à un niveau de conscience plus profond n'a pas lieu soudainement, en vous procurant l'illumination une fois pour toutes. Vous avez expérimenté ce processus. Et, bien que vous n'en ayez pas rassemblé les preuves avant aujourd'hui ni tiré la conclusion qu'il se produisait en vous certains changements radicaux assurément pas imaginaires, ces changements ont néanmoins atteint un crescendo qui ne peut être ignoré. Et vous reconnaissez que le processus vous procure des moments de conscience tout en vous laissant ensuite prendre du recul pour les assimiler et en apprécier l'expérience, en savourant les instants de connexion à un nouveau sens de l'aventure.

Le but du voyage lui-même est la joie d'en évaluer le mystère, de déceler des indices et de déchiffrer ce qui est encodé dans l'imagerie qui vous entoure. Le voyage vous permet d'intégrer lentement la grande illusion qui vous attire, d'en examiner la nature et de l'ajuster aux paramètres de votre système de référence. Il en résulte que vous êtes bien équipé pour rejeter même cette vision et arriver finalement à un point de vue selon lequel tout et rien sont présents. Le voyage fut conçu par vous pour vous ramener au commencement, mais pas avant de vous avoir donné toutes les occasions d'expérimenter pleinement ce que c'était que de s'aventurer loin de la maison.

Vous avez entrepris cette aventure en toute confiance, sachant que des cartes et des panneaux indicateurs vous guideraient au moment voulu pour que vous puissiez rentrer en sécurité. Car vous les avez placés là vous-même afin de les découvrir après qu'un certain laps de temps vous eut été accordé pour oublier totalement leur emplacement. Comme il s'agit de votre propre jeu, vous l'avez structuré de façon qu'il soit captivant, tout en vous assurant un retour sans danger. Au tréfonds de vous-même, vous savez que vous ne pouvez échouer. Vous ne serez pas éternellement prisonnier de l'illusion de la séparation uniquement parce que vous n'avez pas " pigé ". Vous avez vu à cela, en programmant assez de détours et de voies secondaires dans votre itinéraire pour vous assurer le plus grand plaisir possible en découvrant que vous rentrez enfin à la maison.

Car vous rentrerez à la maison, que vous souscriviez ou non à ces concepts. L'énergie qui vous pousse dans cette direction n'émane pas de la perspective limitée de votre identité physique consciente. Elle provient plutôt d'une conscience supérieure qui sait, à l'instar d'un parent bienveillant, que vous avez été " là-bas " assez longtemps.

Le voyage de retour peut se prolonger, si c'est là votre choix. Néanmoins, les moments qui vous incitent à la réunification sont conçus pour accélérer votre mouvement en vertu du plaisir programmé dans cette phase de l'expérience. Vous êtes sûrement libre d'opter pour de longs badinages dans les sphères de l'insatisfaction, de la frustration et de la misère que vous avez sans nul doute visitées en route. Mais il est peu probable, étant donné la nature du processus de réintégration, que ces choix soient effectués pour de bon. Vous arriverez à destination. C'est garanti. Ce qui est optionnel, c'est l'identité qui y parviendra.

D'un point de vue intemporel, il importe peu que ce soit vous ou une " future " incarnation de vous qui rentre finalement au bercail. Et ce n'est nullement un signe d'échec de votre part si vous quittez en route ce corps physique et renoncez à cette identité incarnée. Car vous appartenez au voyage. Vous êtes l'un des innombrables véhicules de l'expérience du retour à la maison, cette expérience que vous avez choisi de vous donner et que vous voulez savourer. Il vous faudra peut-être plusieurs vies, même dans un état de conscience éclairéepour achever le processus. Et, bien que l'illusion de ce temps et de cet espace change de forme et de nature vibratoire, votre perception de cet " ici-maintenant " demeurera votre réalité tout au long de votre expérience du voyage.

Si vous choisissez de vous réincarner dans la forme pour expérimenter le voyage d'un point de vue physique, ce sera dans le contexte du temps linéaire, dans l'espace linéaire de la planète Terre. Votre perception de soi, avec une mémoire linéaire, même celle de " vies passées ", complètera cette portion de votre voyage " ici ". Une fois que vous aurez fait l'expérience de votre Unité avec tout ce qui est " ici ", la phase suivante du processus s'amorcera pour vous mener au-delà des contraintes multidimensionnelles du monde de la forme. Jusqu'à ce que vous atteigniez ce seuil définitif, vous continuerez d'étendre votre conscience de manière qu'elle englobe chaque variation supérieure successive du thème qu'est votre vie.

Vous avez commencé à reconnaître avec plaisir certaines sensations caractéristiques d'états supérieurs d'humanité et vous avez modifié vos priorités de façon à permettre l'exploration de ces niveaux d'expérience. Cela fait partie du voyage. Il ne s'agit pas d'une expérience où vous accumulez des " points " de mérite ou d'inaptitude. Ce que vous avez choisi, c'est de savourer l'expérience. Et il serait téméraire de vous blâmer parce que le voyage n'est pas encore terminé, alors qu'enfin vous êtes parvenu à sa meilleure phase.

Prenez le temps de savourer votre connexion à l'éternel. Dans la structure de votre programme d'" obligations ", faites une place à l'expérimentation des sensations que procure l'ouverture aux expressions supérieures de votre être. Accordez-vous la permission de renoncer au besoin de comprendre l'insondable et donnez-vous plutôt la latitude de participer pleinement à l'expérience. Les choix que vous vous êtes accordés sont infinis dans ce voyage, même sous votre forme présente. Vous pouvez opter pour une tout autre direction à n'importe quel moment, par simple choix.

Des considérations qui excluraient d'aller dans la direction de la plus grande joie sont de simples choix, justifiables ou non. En effectuant de tels choix, soyez conscient de la direction intérieure du mouvement qui les suscite et assumez-les entièrement. Vous ne gagnerez rien à effectuer des choix avec réticence, par un sentiment de devoir altruiste. Tout choix peut comporter d'incommensurables avantages quand il est fait clairement et avec la volonté de participer. Par ailleurs, vous aurez peut-être l'agréable surprise de découvrir que le choix d'une voie qui vous semblait moins avantageuse vous procure une qualité de perspective qui n'aurait pu être atteinte autrement.

Sachez que vous avez choisi de vous procurer une riche variété d'expériences de vie s'étendant sur toute la gamme des sensations physiques et émotionnelles. Vous ne vouliez pas entreprendre le voyage de la vie sans toucher aux hauteurs et aux profondeurs qui le rendent authentique et signifiant. Il n'y a donc aucun jugement à porter à l'avance sur les mérites relatifs d'une direction particulière. Rien ne dit laquelle parmi un certain nombre s'avérera la plus avantageuse. Il n'y a ni bons ni mauvais choix. Il n'y a que des choix.

L'expérience de la vie à ce stade de votre développement ressemble beaucoup à un menu dont les options sont toutes conçues pour vous plaire, compte tenu des paramètres des préférences individuelles. Naturellement, vous êtes libre de vous éloigner de la table et de choisir la famine. C'est toujours là une option, mais non un choix probable à ce stade de votre voyage. Le nombre d'options que vous sélectionnez importe peu. L'important, c'est que vos choix de vie soient effectués avec l'énergie de la détermination et que tout le pouvoir de votre intention soutienne les voies choisies.

L'énergie de la réticence n'a pas sa place dans l'exercice du choix quand on doit obtenir un résultat optimal. Car la vibration de l'hésitation, par essence, atténue le dynamisme de tout choix. Pour que toute expérience potentielle de vie donne lieu au meilleur résultat possible, il faut être parfaitement présent. Cela veut dire utiliser au maximum de sa puissance votre intention énergétique, à tout moment, dans toute direction, sur toute question. L'utiliser à moitié ne compte pas. Pas comme vous le voudriez, en tout cas. Et, en regardant rétrospectivement votre propre approche de certaines voies qui n'ont pas fonctionné comme vous l'espériez, il devrait être évident que vous n'étiez pas vraiment présent énergétiquement. Si vous êtes pleinement investi dans une direction donnée, elle devient une voie de choix, par définition, et mène à un résultat intéressant pour vous. Il ne peut en être autrement.

Si vous saisissez le pouvoir inhérent à cette approche de tout choix, vous comprenez vraiment le potentiel des options qui se présentent à vous et vous reconnaissez la richesse d'expériences que vous n'aurez même pas envisagées auparavant, pour toutes sortes de raisons. Les prétendues " raisons " sur lesquelles vous fondez vos décisions ne sont rien de plus que des compromis rationalisés pour obtenir moins que le maximum désiré. Car les " raisons " supposent l'hésitation et l'évaluation du mérite d'une direction au détriment d'une autre.

Une fois qu'un choix est fait, la " raison " n'a aucune pertinence si l'expérience doit donner lieu à un résultat optimal. Faites un choix en étant ce choix énergétiquement et vous verrez que le calibre de vos expériences y sera proportionnel. Choisissez d'être présent énergétiquement dans tout ce que vous faites. Car vous l'êtes de toute manière, que vous le désiriez ou non. Votre expérience de la vie reflète simplement votre conscience de ce fait.

Soyez ici maintenant. Vous avez entendu prononcer ces mots et les avez vus écrits par quelques-uns des plus grands sages de ce temps. Vous n'avez pas reçu de plus grand cadeau. Vous avez déjà pris de grosses décisions. Vous avez choisi de vous incarner dans ce contexte temporel. Vous avez choisi l'identité sous laquelle vous voyagez présentement. Vous avez choisi les circonstances qui procurent une base à l'exploration des thèmes de vie que, encore une fois, vous avez choisis. Et vous avez choisi de transcender les limitations de l'illusion de l'expérience incarnée afin de reconnaître votre Divinité innée dans le contexte de cette forme, pour votre plus grande joie.

Tous les autres choix possibles sont inintéressants en comparaison de ceux que vous avez déjà assumés de tout votre corps, de tout votre cœur et de toute votre âme. Quand vous approchez votre expérience de vie avec un tel engagement, centré sur le cœur, vous récoltez les bienfaits inhérents à tous les niveaux possibles d'expérience et vous découvrez ce qui est possible à l'intérieur des paramètres de l'humanité.

Avant de pouvoir transcender les limitations de votre humanité, il vous faut être parfaitement présent dans l'expérience que vous en avez, car c'est seulement alors que vous pourrez vous libérer des liens qui vous rattachent aux limitations de la forme. C'est seulement alors que vous serez prêt à transcender un " ici-maintenant " basé sur le concept de la forme et que vous pourrez goûter l'expérience de l'intemporalité, qui survient quand on choisit d'être prêt.

 

Rasha

Extraits du livre UN, p. 255 à 261.
Ariane Éditions, 2007