Les Secrets de l'hypnose

 

L'hypnose pour accéder au cerveau inconscient

L'hypnose est un outil extraordinaire de changement et de développement personnel. Bien au-delà des démonstrations spectaculaires des hypnotiseurs de scène, l'hypnose est utilisée par les grands sportifs pour se préparer mentalement à la victoire, par les médecins pour faire des anesthésies sans sédatifs, et par un nombre grandissant de thérapeutes du changement.
Bien que la science s'intéresse depuis plus de 200 ans à cet état modifié de conscience, et bien que l'imagerie cérébrale permette aujourd'hui d'observer les aires du cerveau activées sous état d'hypnose, la puissance thérapeutique de l'hypnose reste largement méconnue du grand public, et l'hypnose reste bien souvent un sujet de fantasmes.

Si vous avez lu l'introduction à l'hypnose sur le site www.hypnocaments.com, vous avez compris que notre vie est essentiellement contrôlée par le cerveau inconscient, siège des émotions. S'il y a conflit entre le cerveau conscient, siège de la volonté, et le cerveau inconscient, ce dernier l'emportera toujours. En effet, la volonté ne peut s'exercer que pendant un temps donné. Quand elle se relâche, le cerveau inconscient, avec ses émotions, ses habitudes, reprend le dessus.

Résultat de recherche d'images pour "activité cérébrale sous état d'hypnose"

Fig .1 : Activité cérébrale sous état d'hypnose

Une séance d'hypnose vous met en état de modifié conscience, permettant un accès direct à votre esprit inconscient. Il est ainsi possible de "reprogrammer" vos comportements contre-productifs, pour vous permettre d'atteindre votre plein potentiel. Mais comment cela fonctionne-t-il ?

Ce guide vous permet de bien comprendre comment l'hypnose réussi à provoquer le changement là où les méthodes traditionnelles échouent. Pour cela, voyons les principes de base de l'hypnose.

Principe 1 : Le cerveau fonctionne par images

Imaginez une planche de bois posée sur le sol, d'une dizaine de mètres de long. Il est évident que tout le monde sera capable de marcher sur cette planche sans aucune difficulté. Imaginez maintenant que cette même planche soit placée à 30 mètres de hauteur. Maintenant, très peu de monde osera traverser : le doute nous saisira et la crainte de tomber nous empêchera de faire le premier pas.

Cet exemple simple montre le pouvoir de l'imagination : la planche est exactement la même dans les deux cas. Bien que je sache rationnellement que la planche est la même, et même si je veux la traverser, le simple fait d'imaginer tomber me paralyse complètement !

Résultat de recherche d'images pour "activité cérébrale sous état d'hypnose www.hypnocaments.com,"

Fig .2 : Les adultes aussi utilisent en
permanence leur imagination

Il en est de même dans de nombreux domaines de la vie : combien de personnes ont échoué à un examen qui était pourtant à leur porté ? Bien souvent notre imagination nous fait expérimenter ce que justement nous redoutons le plus. Nombre de personnes n'arrivent pas à réaliser leur plein potentiel, malgré toute leur bonne volonté, parce qu'elles n'arrivent pas à imaginer le succès.

Ces exemples, et nos propres expériences, nous montrent bien que nos comportements sont dirigés par notre imagination. Pourtant, nous avons été habitués depuis très tôt à considérer que nous avançons par la force de la volonté, et que l'imagination est l'apanage des enfants et des poètes. Nous laissons ainsi bien souvent notre imagination en "autopilote", sans voir toutes les limitations qu'elle nous impose.

Pierre, par exemple, cherche à arrêter de fumer, mais il ne se rend pas compte qu'il imagine la vie sans cigarette comme une vie triste et sans saveur.
Comment réussir le sevrage avec une telle vision?

Principe 2 : Nos images mentales peuvent être changées

Le problème est que ces images mentales sont bien souvent inconscientes.
Nous vivons dans un monde complexe que notre esprit simplifie inconsciemment pour le rendre intelligible. Sans nous en rendre compte, nous nous concentrons sur ces images mentales que nous nous sommes construites au fil des années.

Or, la plupart du temps, cela marche très bien car nous avons des images mentales qui sont utiles, et nous permettent d'évoluer facilement dans notre univers quotidien.

Cependant, cela rend aussi tout changement difficile : au lieu d'élargir notre imagination pour inclure le changement, nous essayons trop souvent d'adapter le changement à notre univers mental, ce qui ne marche pas. La réalité de Virginie est que se "goinfrer" est la seule vraie source de plaisir.
Vraie ou pas, c'est la vision inconsciente qu'elle a de la réalité. Mais au lieu de changer cette vision, elle cherche à se priver de manger par la force de la volonté. Mais chaque tentative est un échec, car dans sa réalité, cela correspond à supprimer tout plaisir, ce qui n'est jamais possible très longtemps.

Ainsi, la prémisse à tout changement est de transformer la réalité inconsciente que nous nous sommes créés. Il s'agit de fournir à l'esprit inconscient les clés du changement, de lui ouvrir des portes qu'il ne voyait pas auparavant. Quand cela est fait, tout effort de la volonté sera décuplé, car ces efforts seront alignés avec votre imagination, votre vision inconsciente du monde.

Principe 3 : L'esprit est malléable

Il y a différentes façon d'amener le cerveau inconscient à accepter une nouvelle vision de la réalité. Avant de les passer en revue, il est très important de rappeler que le cerveau humain est très malléable. Trop souvent nous entendons dire « je ne pourrais jamais faire ceci, car ce n'est pas ma personnalité ».

Bien entendu nous avons tous notre personnalité, qui nous est donnée à la naissance, et qui fait que certains sont plus extravertis, d'autres naturellement sportifs, et ainsi de suite. Mais il faut en même temps garder à l'esprit l'extraordinaire capacité de l'esprit humain à se développer et s'enrichir au gré de ses expériences. Il est ainsi très courant de voir des personnes timides sortir de leur coquille, comme si ils avaient trouvé la clé qui leur permet de s'ouvrir aux autres. De même, beaucoup de sportifs sont d'anciens paresseux qui ont découvert le plaisir de l'effort.

Ces grands changements s'opèrent toujours par un changement de la vision du monde. Ce changement de vision peut arriver naturellement - comme par exemple la personne un peu ronde qui décide de se mettre à la course, aime ça, et devient sportive. Mais la plupart du temps le changement de vision arrive tout seul, presque à l'insu du sujet. C'est par exemple le cas des phobies : Jeanne, après un grave accident de voiture, est devenue extrêmement émotionnelle quand elle n'est pas au volant. La réalité des accidents de la route, qui ne faisait pas partie de sa vision du monde avant, est entrée violemment dans sa vie.

Bien heureusement il existe des manières non traumatiques pour opérer ce changement de l'imaginaire inconscient. Voyons maintenant les techniques utilisées en hypnose pour amener à ce changement.


Principe 4 : Le cerveau est sensible à la suggestion

Une séance d'hypnose permet de faire voir au cerveau inconscient certaines images de la réalité qu'il n'a sans doute pas vue avant, et de stimuler son imaginaire pour découvrir des solutions nouvelles à un problème. Cela marche grâce à une construction minutieuse des suggestions hypnotiques.

Il existe différents types de suggestions hypnotiques, mais le point commun est qu'ils s'adressent tous au cerveau inconscient du sujet, à son imaginaire.
Ainsi, les métaphores et les symboles sont souvent utilisés, car ils passent facilement la barrière du jugement critique. Les métaphores et les symboles sont extrêmement puissants du fait qu'ils véhiculent des notions complexes directement intelligibles par le cerveau inconscient. En fait, ils sont le langage même du cerveau inconscient ! Ces suggestions imagées peuvent être entendues par l'esprit conscient sans forcément être toujours comprises. Mais l'esprit inconscient les enregistre et, s'ils sont bénéfiques pour le sujet, les met en œuvre. C'est exactement ce qui fait la puissance des slogans publicitaires (« parce que je le vaux bien »), des proverbes (« mariage plus vieux, mariage heureux »), des expressions du langage (« il est très carré »), des contes de fée (image de cendrillon), des poèmes, des histoires en général.

Fig .3 : Une suggestion bien construite vous fournit la clé du changement.

Les suggestions directes ou indirectes sont aussi très bénéfiques, car dans un état de relaxations profondes elles éveillent l'imaginaire du patient à envisager des points de vue nouveaux. Les suggestions directes sont d'ailleurs à la base de la méthode Coué et, quand elles sont correctement construites, peuvent induire un grand changement dans le comportement du sujet. Cela est vrai pour le pire (la mère qui répète à son enfant qu'il est un bon à rien, diminuant sa confiance en lui pour de longues années), mais aussi pour le meilleur (dans le cas de l'hypnose thérapeutique entre autres). Enfin, il faut noter que le cerveau est très sensible à la répétition. Toute suggestion, si elle est suffisamment répétée, deviendra une réalité pour celui qui l'écoute.

En somme, un ensemble de suggestions construites avec précisions, délivrées à un sujet en état d'hypnose, sont une clé très puissante pour induire le changement. Le cerveau inconscient fera lui-même le tri dans les suggestions, utilisera celles qui lui sont utiles à un instant donné pour développer son imaginaire, et permettra au sujet de soudainement voir une solution qui n'existait pas auparavant.

Conclusion

Nous espérons que ce petit guide vous a permis de comprendre les principes de base de l'hypnose, et d'entrevoir le potentiel incroyable qui existe en vous et qui ne demande qu'à être révélé. Une séance d'hypnose bien construite peut littéralement bouleverser votre vie en stimulant votre imaginaire, en lui suggérant des façons de voir nouvelles, en le libérant de chaînes qu'il s'était forgé au cours des années. C'est ce qui fait de l'hypnose un outil extraordinaire pour vous permettre de libérer votre potentiel, et vivre la vie que vous souhaitez.

 

 

 

Bien dormir - Séance d'hypnose par Patricia d'Angeli



Source : www.hypnocaments.com