download

 

IL FALLAIT COMPRENDRE LA CONSCIENCE
 POUR COMPRENDRE L'UNIVERS

 

Tous les physiciens s'en aperçoivent aujourd'hui, et tous espèrent décrocher un prix Nobel en étant les premiers à résoudre la question la plus cruciale de l'humanité, celle qui va tout changer, en Science, en Philosophie, en Psychologie, en Religion, en Spiritualité.

Mais ce n'est pas avec les outils des sciences physiques qu'ils y parviendront, et de toute façon L'AFFAIRE EST RÉGLÉE DEPUIS 1985, et des milliers de gens enthousiastes le savent déjà. Mais cela a été gardé secret. Pourtant les ingénieurs directeurs de l'INPI au Ministère de l'Industrie l'ont dit : « il existe un Einstein français méconnu, il s'appelle HATEM ». Tout a été fait pour que les premiers travaux des auteurs, déposés à l'Académie des Sciences de Paris en 1955 restent lettre morte. « Les physiciens tremblent de tous leurs os à la seule évocation du nom de Hatem ». Et les brevets d'application ont été purement et simplement interdits.

 

SANS AUCUN DOUTE LA PLUS GRANDE DECOUVERTE
DE L'HISTOIRE CONNUE DE L’HUMANITÉ

 

Une information que vous ne pouvez recevoir de la part des médias officiels et qui changera votre vie et toutes vos vies pour les siècles à venir.

POURQUOI JE SUIS. POURQUOI LA CONSCIENCE. POURQUOI L'EXISTENCE A LA PLACE DE RIEN. Le néant, ce serait tellement plus simple ! Alors évidemment c'est l'explication HYPER-RATIONNELLE de ce que l'être humain nomme « DIEU ». On n'y peut rien, c'est ainsi. Il faut bien que l'humanité évolue. Et la rationalité, ce n'est pas une opinion.

Et le comprendre change tout, absolument tout. Cette révolution de la pensée ne fait que commencer. Notamment en démontrant de façon définitive que LE HASARD N'EXISTE PAS (alors que les théories physiques appuient leurs explications sur le hasard), que L'ESPRIT EST LIBRE ET CRÉATEUR (on s'en doutait, maintenant on en a la preuve scientifique), que LE BIG BANG EST UN MYTHE et que la création de l'univers est au contraire perpétuelle, avec en fait une seule et unique énergie qui renaît à chaque instant, tandis que la science officielle a besoin de quatre ou cinq forces différentes, toutes d'ailleurs inexpliquées, pour rendre compte des observations, et seulement d'une partie d'entre elles car on ne sait toujours pas vous dire officiellement d'où vient la matière, pourquoi la Terre tourne, et d'où viennent le temps, l'espace, la vie, et même l'eau.

Les physiciens dépensent des milliards (vos milliards) pour fignoler un modèle d'atome qui n'est qu'un agglomérat de théories inextricables et contradictoires, au point que les professeurs de Physique reconnaissent eux-mêmes qu'ils ne comprennent rien à la « Mécanique quantique ». Ils ne peuvent pas comprendre la Réalité car ils utilisent des méthodes de physique, alors que LE RÉEL APPAREMMENT MATÉRIEL EST SUBORDONNE A LA CONSCIENCE, et que la conscience n'est pas un objet physique. IL NE PEUT Y AVOIR DE PHYSIQUE DE LA CONSCIENCE. Par contre comprendre la conscience avec d'autres méthodes plus subtiles est parfaitement possible, de la façon la plus scientifique et la plus rationnelle qui soit.

Suite à cette fin de non-recevoir, lorsque les auteurs ont demandé (en 1973) à une attachée de presse de faire la promo pour eux auprès des médias, elle est revenue après quinze jours en leur disant : « Monsieur Hatem, reprenez votre argent, partout où je suis passée on m'a dit : si vous travaillez pour les Hatem, votre carrière est foutue ».  Paranoïa ? Certainement pas. Si vous étiez dans la même situation il vous arriverait exactement la même chose. D'autres chercheurs méconnus ont subi bien pire notamment dans le domaine de « l'énergie libre » dont la clef n'est plus un mystère.

Voilà pourquoi aujourd'hui encore vous ignorez ce qui pourtant est de la plus haute importance. Tout est fait pour que cela reste confidentiel. Sans doute on attendrait que les auteurs soient morts pour piller leurs découvertes, bien que ce soit déjà parfois le cas. Déjà plusieurs milliers de personnes dans le monde sont au courant. Mais c'est bien trop peu. Heureusement aujourd'hui il y a l'Internet. Alors profitez-en pendant que c'est possible.

Il y a aujourd'hui UNE chose essentielle à faire pour la planète : répandre la connaissance hyper-rationnelle de l'Etre, ce que c'est que soi et l'univers, jusqu'à atteindre la MASSE CRITIQUE qui la sauvera, notre chère planète qu'on maltraite par méconnaissance des lois de l'existence.

 

FIN DE L'IGNORANCE, FIN DE LA SOUFFRANCE
 

Nous on sait, et c'est extrêmement simple et accessible. Encore faut-il bien vouloir savoir. Avec votre aide tout devient possible et on peut sauver ce qu'il reste à sauver. Mais en l'absence de cette compréhension par le plus grand nombre, il ne faut rien attendre des responsables. C'est le Projet www.HUMANI-TERRE.net.

Le problème c'est que beaucoup de gens se disent encore « si c'était vrai, cela se saurait. On en parlerait à la TV ». Et ils continuent de croire ce que leur disent les scientifiques officiels parce qu'ils sont officiels.

Eh bien non. Dans beaucoup de cas, c'est justement parce que c'est vrai que cela ne se sait pas. Même chose en médecine. Et si vous ne sautez pas le pas, cela continuera. Alors renseignez-vous là où il faut et faites-vous votre propre opinion. Lisez les livres de Léon Raoul et Frank HATEM (non distribués en librairies), parcourez tous les articles sur ce site gratuitement. Et pour approfondir les choses, suivez l'enseignement dispensé en ligne en exclusivité par l'Université Francophone de Métaphysique, et devenez ENSEIGNANT DE LA PAIX. C'est l'avenir.

Vous pouvez même poser directement vos questions à M. FRANK HATEM en direct sur Facebook chaque jeudi soir de 20 h 20 à 21 h.

Voici un petit historique :

C’était une nuit de mai 1985. Cela faisait douze ans, depuis 1973, que Frank Hatem tournait et retournait les principes du magnétisme pour comprendre comment et pourquoi la dualité magnétique pouvait surgir du néant. Une question de fou, évidemment, mais on ne se choisit pas.

La dualité magnétique, c’est l’énergie qui nous constitue tous, cela est démontré de façon certaine. Le néant, c’est ce qu’il devrait y avoir à la place de quoi que ce soit puisque ETRE POSE QUESTION. Jusqu’à présent, tous les chercheurs et philosophes se sont posé la question : « pourquoi quelque chose à la place de rien ». Frank aussi se l’était posée du temps où il avait des boutons et les cheveux longs. Mais avouez que la formulation était maintenant beaucoup plus précise. Et c’est en précisant encore et encore la question qu’on finit par trouver la réponse.

La dualité magnétique ce sont deux principes opposés mais inséparables : attraction et répulsion, dont la somme est égale à zéro (donc néant). Le père de Frank, Léon Raoul Hatem, venait de sortir en 1973 un ouvrage capital, bien que très peu connu : « Et l’Univers Fut », dont il existe des fausses versions sur le net (voir aujourd'hui « La Fin de l'Inconnaissable » et « Au-delà du Quantique »). Le premier livre fut tiré royalement à 2000 exemplaires et vendu de la main à la main. Les quelques privilégiés qui l’ont lu ne l’ont jamais oublié. Il a changé bien des vies. Frank y avait écrit quelques pages, justement sur l’origine de l’énergie, sous le nom « Le Dragon ». Mais c’était une simple prise de date pour l’avenir.

Léon Raoul, le père, c’est en mai 1955 qu’il avait découvert le principe de DEGRAVITATION. Une loi inconnue des physiciens encore aujourd’hui, qui se manifeste lorsque deux aimants en attraction s’éloignent simultanément l’un de l’autre (dans le cas de rotations comme la Terre et le Soleil). Cette dégravitation permet l'accélération permanente des mouvements, qui peuvent ainsi rester équilibrés à travers les âges malgré les multiples causes de ralentissement.

Et c’est cette découverte un peu fortuite qui d’un coup débloquait toute la connaissance de l’univers : c'est ce phénomène quasiment imperceptible qui fait que les masses atomiques et planétaires peuvent se mettre en mouvement, s’accélérer et se stabiliser en rotation les unes autour des autres. Sinon, si seules les Lois de Newton et Coulomb étaient en action, avec la « gravitation », les mouvements seraient compensés et il ne se passerait rien.

Désormais l’univers pouvait naître en douceur et progressivement, et surtout évoluer, ce qui serait impossible s’il était né par explosion et régi par la gravitation comme on nous l’enseigne généralement. D'ailleurs ni cette explosion ni la gravitation ne sont clairement expliqués.

Le jeune Frank Hatem faisait soigneusement les corrections typographique du livre paternel. Page après page, il comprenait toute l’importance du propos. Tous les phénomènes physiques, même ceux qui aujourd’hui restent des mystères insondables pour la Physique (comme simplement le fait que la Terre tourne, que la Lune se balance, qu’après les éclipses les astres reprennent leurs places antérieures au lieu de s'éloigner, ou simplement que la matière soit solide), devenaient aisément compréhensibles, et ce à partir d’une seule énergie, le magnétisme. La « THÉORIE UNITAIRE » que tous les scientifiques cherchaient. Et ce que Frank percevait, c’est que ce magnétisme qui n’était que l’opposition de deux principes opposés mais inséparables était non pas une substance énergétique ou divine mais le néant lui-même : la somme de deux contraires rigoureusement égale à zéro ! Un peu comme le Yin et le Yang qui constituent le Tao.

Il prit alors une décision qui demanda douze années de recherche et de méditation pour être accomplie : expliquer l’origine de cette énergie dualiste, de cette dualité énergétique A PARTIR DU NÉANT. Puisque l’énergie est égale à zéro, alors il doit bien y avoir une raison pour laquelle le zéro devient énergie. Pourquoi le néant devient une DUALITÉ magnétique.

Le père avait mis vingt ans pour découvrir la dégravitation vingt ans plus tôt. Douze ans c’est très court pour résoudre le plus grand mystère de la Connaissance : pourquoi quelque chose à la place de rien. Car si on comprend comment l’énergie magnétique naît du néant, alors l’univers devient limpide et nous avec puisqu’on savait désormais comment l’énergie magnétique engendre immanquablement l’atome, le cosmos et la vie. Plus besoin d’inventer des mythes allégoriques ou des théories vides de sens comme le « Big Bang ». On sait.

Alors pourquoi lui ? Pourquoi si vite ? Simplement parce qu’il est parti de la bonne question : en quoi le néant est-il une dualité ? Pourquoi rien est l’opposition de deux « valeurs » inséparables ? Quels sont ces deux principes qui constituent la dualité de fait du néant ? Où trouver cette raison puisqu’il est maintenant certain qu’elle existe ?

Car c’est un fait : l’énergie magnétique dont on savait enfin qu’elle constituait tout l’univers, toute l’énergie et toute la matière, n’a pas de substance matérielle. Elle n’a pas de réalité autre qu’une opposition de principes absolus et abstraits. Ce n’est plus de la Physique, c’est de la Métaphysique.

Et effectivement, cela est démontré désormais de façon irrévocable, ce qui naît du néant à chaque instant, avant de devenir de l'énergie, C'EST LA CONSCIENCE. Et vous serez stupéfaits de constater à quel point cela est simple. Aucun besoin de mathématiques pour comprendre cela.

Tous les jours, toutes les nuits pendant douze ans, il fallait tourner et retourner les concepts, s’apercevoir chaque fois des erreurs, préciser les questions, discerner l’essentiel en l’épurant de tout concept superflu. Et quand on étudie le néant, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Et le mental est plein de pièges qu'il faut déjouer pour ne pas introduire quelque chose arbitrairement. Jusqu’à cette nuit de juin 85 où tout devint clair et où Frank remplit de griffonnages un petit bloc de papier rose.

Oui, la dualité du néant est devenue claire, de là naît la conscience à chaque instant, de cette conscience naît l'énergie magnétique dualiste, et on le savait déjà, de cette énergie unique naissent tous les univers sous toutes les formes, et par suite la vie et VOUS. Inarrêtablement, inévitablement, dans une logique limpide qui a fait l'illumination de milliers de personnes qui n'osent même pas en parler.

Et puisque cette CAUSE fondamentale est éternelle, ALORS LA CONSCIENCE EST, ELLE AUSSI, ÉTERNELLE, et il n'y en a qu'une.

Nous ne sommes pas plusieurs esprits ayant conscience d'un univers réel, 
mais nous sommes UNE SEULE CONSCIENCE 

vivant en même temps une infinité potentielle d'univers personnels différents.

Tous différents. Tous indispensables.

Vous en aurez bientôt toutes les preuves.

D’ailleurs depuis le début du XXe siècle, les physiciens quantiques étaient bien obligés de se rendre à l’évidence : il n’y a pas de matière. Il n’y a que des principes. Et il semblerait bien que ce soit l’observateur qui engendre l’observé ! Et aujourd’hui, ils le disent eux-mêmes en sortant du super-accélérateur du CERN : la Physique, c’est fini. Les particules qu’on cherche, c’est le chercheur qui les crée ! L’univers est psychologique.

Autrement dit c’est l’esprit qui engendre la matière. Mais le reconnaître contraint et forcé, ce n’est pas l’expliquer. Et ce qu’on attend d’un scientifique, ce n’est pas qu’il se contente de décrire la réalité, ou de fabriquer de la haute technologie à partir de l’observation des phénomènes, aussi utile soit-elle. Ce qu’on attend d’un vrai scientifique c’est qu'il EXPLIQUE. Car aucun être humain ne sera jamais satisfait de la possession de pouvoirs sur la matière. Ce qu’il veut, c’est savoir qui il est, d’où il vient et où il va. C’est dans la compréhension du pourquoi que se trouve sa réalisation, pas dans le comment. Dans l'Etre, pas dans l'Avoir.

Frank comprit d'emblée que ce qu'il fallait bien reconnaître comme une révolution de la pensée mettrait sans doute des siècles avant d’être établie comme allant de soi et être enseignée dès l’école. On parlait d’Ere du Verseau à l'époque. Pouvait-elle enfin commencer ?

Comment le crier au monde sans paraître d’une insupportable prétention ? Comment accompagner les mental frileux vers des sphères abstraites où l'ego a peur de se perdre ? Il se rappela qu’adolescent, il avait déjà décidé. « Je ne veux pas continuer de vivre, de penser, d’avoir des désirs, si je ne comprends pas pourquoi et qu’est-ce qui manipule mon existence ». Alors sans aucun doute, cela pourrait être utile à d’autre, sauver des vies. Empêcher le désespoir de tous ces jeunes qui sentent bien que tout est illusion, qu’ils sont seuls, et ne comprennent pas ce qu’ils font là et où ils vont. Il faudrait donc bien communiquer cette découverte. Aussi difficile que cela soit.

Mais si c’était facile, on n’aurait pas attendu tant de siècles. Car peut-être d'autres, à d'autres époques, ont trouvé la même chose, mais n'ont jamais pu le faire entendre.

Ne vous demandez pas pourquoi, si tout cela est vrai, vous n'en avez jamais entendu parler. Contentez-vous d'en jouir. Une partie de vous, profondément enfouie parce que vous pensiez que c'était impossible, a toujours rêvé de cela.

N'ayez plus peur.

SANS LA CONNAISSANCE :

Les croyances matérialistes conduisent à une domination des égos, des égoïsmes, de l'avidité, de la concurrence tous azimuts, et donc à l'exploitation effrénée de la planète et des humains.

Les guerres, les conflits entre communautés, entre individus, sont directement le produit d'une méconnaissance des lois de la vie et de l'univers. L'autodestruction de l'individu par les drogues de toute sorte sont le produit de cette incompréhension.

Pour les jeunes qui arrivent, impossible de gérer émotionnellement le constat de cette situation ignoble de destruction de la nature et de manipulation des populations pour le profit de quelques uns.

Les sentiments de solitude et d'impuissance individuelle sont une conséquence immédiate du manque de compréhension entretenu dès l'école par des concepts qui retirent tout sens à la vie.

Difficile d'avoir une relation juste à soi-même, à ses proches, aux autres, à l'humanité, à la nature, à la planète, à l'Absolu. Difficile de ne pas être malheureux et rendre malheureux si on ignore ce qu'on fait là et ne dispose d'aucune ligne directrice solide.

Impossible d'avoir des règles de vie sociale et politique convenables. L'ignorance gagne toujours car en face il n'y a pas d'exigence claire et affirmée fondée sur une compréhension solide des processus et des situations.

Impossible, quand on ne sait pas ce qu'est l'esprit, d'où il vient et comment il se gère, de disposer de méthodes psychologiques et thérapeutiques adaptées, permettant de guérir les problèmes individuels qui, de toute façon, ont beaucoup moins de raison de surgir si la compréhension de soi et de l'univers est juste.

Impossible de profiter de toute l'abondance universelle en matière d'énergie, de communications, de déplacements, de créativité, puisque les idées que l'on a de l'énergie, de l'espace-temps et de l'évolution sont erronées.

Même dans la relation de couple et au-delà, la méconnaissance de soi, de ce que c'est que l'autre par rapport à soi, de l'essence de la sexualité, de la cause et du but de l'amour, empêche une communication et une communion épanouissantes où chacun trouve sa vraie place.

En spiritualité évidemment, l'incompréhension de ce qu'on appelle « Dieu » et de son rapport au monde et à l'humanité empêche d'aller dans une direction juste et d'épanouir sa liberté intrinsèque.

En matière scientifique et technologique on a du mal à imaginer à quel point les erreurs théoriques sur lesquelles on s'appuie bloquent le vrai développement humain, conduisant même l'humanité vers une impasse.

AVEC LA CONNAISSANCE :

Ce ne sont plus les égoïsmes ni les peurs qui dirigent les hommes. Les croyances matérialistes n'ont plus cours. On ne supporte plus, on n'accepte plus, les atteintes aux libertés, aux intégrités physiques et morales, à l'exploitation des personnes, des animaux, des Règnes de la nature dans des conditions inhumaines.

La liberté va de pair avec la responsabilité. Le respect mutuel va de soi. Les conflits font place à l'échange et au partage. Ce n'est pas une utopie. Cela dépend uniquement de la conception que l'on a de soi et du monde. Toute métaphysique conduit à une morale. Une métaphysique juste conduit à une éthique juste.

On devient autonome émotionnellement et au niveau de la vie quotidienne car on n'a plus peur de l'interdépendance ni de l'indépendance.

Il devient facile de ne pas désespérer face à la situation du monde jusqu'à aujourd'hui. On a les outils pour la changer. Les jeunes peuvent reprendre confiance et croire en leur avenir.

Les sages sont reconnus. C'est à eux que sont confiées les responsabilités. Ceux qui ont pour préoccupation les privilèges de quelques uns ne peuvent même plus imposer leur avidité. Les populations savent ce qu'elles peuvent accepter ou ne peuvent pas accepter et ont les moyens de se faire respecter car on ne peut rien contre une rationalité claire et solide conduisant à une unité et à une solidarité sans faille dans le peuple.

La connaissance de ce que c'est que l'esprit, sa relation à la matière, aux mémoires, à l'abondance, permettent non seulement de guérir les causes-même des problèmes psychologiques, mais aussi d'éviter les problèmes éducatifs et relationnels qui pourraient les engendrer.

Les sciences actuelles réussissent des prouesses dans bien des domaines en copiant les phénomènes qui sont observés et analysés. Mais on parviendra à des résultats bien plus extraordinaires lorsqu'on disposera de la vraie explication de l'atome et de son fonctionnement, du cosmos, de l'espace et du temps, et des vraies lois de la vie et de la santé qui sont toutes liées.

La PAIX est l'aboutissement normal de la Connaissance. La JOIE est l'état naturel de l'Etre lorsqu'il joue son rôle aux niveaux personnel et cosmique sans se demander quoi, comment, pourquoi etc. Tout cela étant désormais éclairci, l'harmonie peut régner, et il ne faut pas croire que ce serait ennuyeux, c'est le contraire. Certains pensent qu'il est bon de se poser des questions, toujours des questions, de douter de tout, mais c'est faux. Lorsque l'évidence s'imposera à eux, d'une part ils se demanderont comment ils ont pu échapper si longtemps à une telle lumière tellement elle est simple, et ils goûteront enfin la substance de ce que c'est que de se laisser couler dans le sens de l'existence sans y opposer une résistance qui ne fait qu'apporter la souffrance et conduit périodiquement à la désolation.

Il y a déjà des gens qui vivent comme cela. Ils n'attendent que d'être rejoints. On les appelle parfois le « Peuple Arc-en-Ciel ». Faites donc connaissance. Comprendre c'est guérir.

 

Participez au projet HUMANI-TERRE

avec l'Université Francophone de Métaphysique.

 

PAS DE NOUVELLE CIVILISATION SANS NOUVELLE SCIENCE.

 

Source :  https://www.hatem.com/conscience/